Actualisé 31.08.2007 à 09:00

La Vuelta débute dans une odeur de souffre

Baptisé «Le rêve des étoiles» lors de sa présentation en décembre, le 62e Tour d'Espagne cycliste part samedi de Vigo sans le vainqueur 2006, Alexandre Vinokourov.

Les deux meilleurs coureurs espagnols du moment, Alejandro Valverde et Alberto Contador, ne seront pas là non plus.

Pour la deuxième année consécutive, le vainqueur de l'édition précédente ne sera pas en mesure de défendre son bien à cause du dopage. Le Kazakh Alexandre Vinokourov, contrôlé positif en juillet lors du Tour de France (transfusion sanguine homologue) et licencié de son équipe, était de toutes façons «persona non grata» sur cette Vuelta, qui prendra fin le 23 septembre à Madrid.

Roberto Heras, vainqueur en 2005, avait été déchu de sa victoire puis suspendu deux ans pour un contrôle positif lors de la 20e étape de la course. La Vuelta sera en fait privée de l'intégralité du podium 2006.

Podium absent

En effet, outre Vinokourov, Alejandro Valverde (2e) sera absent. Il avait fait l'impasse sur le Tour d'Espagne pour mieux préparer les Mondiaux (25-30 septembre) auxquels il ne participera finalement pas à la suite d'une décision de l'UCI pour son implication présumée dans l'affaire de dopage Puerto.

Quant au 3e l'année dernière, Andrey Kashechkin, compatriote et lieutenant de Vinokourov, il a également été contrôlé positif (transfusion sanguine homologue). Le rêve des organisateurs s'est donc peu à peu tranformé en cauchemar.

Promesse d'une course propre

Après un Tour de France marqué par le dopage, les responsables du Tour d'Espagne, dont l'audience est en forte chute, ont promis début août de tout faire pour assurer une course propre. Les organisateurs sont décidés à «reconstituer et protéger le prestige de (leur) sport», après «les évènements récents qui ont troublé le monde du cyclisme pendant le déroulement du Tour de France 2007». (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!