Jeux vidéo: La Xbox One sortira le 22 novembre
Actualisé

Jeux vidéoLa Xbox One sortira le 22 novembre

Après de longs mois de suspens, Microsoft a enfin dévoilé la date de commercialisation de sa nouvelle console de salon dans plusieurs pays. En Suisse, elle est prévue pour 2014.

par
adi/man

Le groupe informatique américain a annoncé mercredi que sa nouvelle console sera dans les magasins le 22 novembre prochain, une semaine jour pour jour avant sa rivale, la PlayStation 4 (ndlr: à part aux Etats-Unis où la PS4 est prévue pour le 15 novembre). Mais, contrairement à la Xbox One qui sera limitée à 13 marchés (Australie, Autriche, Brésil, Canada, France, Allemagne, Irlande, Italie, Mexique, Espagne, Royaume-Uni, Etats-Unis et Nouvelle-Zélande), la machine de Sony profitera d'une sortie mondiale. Quant à Nintendo, il a lancé sa Wii U l'an dernier.

L'appareil devrait ensuite être lancé «le plus tôt possible en 2014» en Belgique, au Danemark, en Finlande, aux Pays-Bas, en Norvège, en Russie, en Suède et en Suisse.

La relève de la Xbox 360

La Xbox One doit succéder à la Xbox 360, vendue à 77 millions d'exemplaires depuis fin 2005. Microsoft l'avait dévoilée officiellement courant mai, affichant à l'époque son intention d'imposer l'appareil comme une plateforme de divertissement incontournable dans le salon, pour les jeux vidéo mais aussi d'autres activités.

La Xbox One permet par exemple de zapper de manière instantanée entre un jeu vidéo, un programme de télévision ou la navigation sur internet. Microsoft y a aussi intégré son système d'appels par vidéo sur internet Skype. (adi/man/afp)

Encore 3 ans pour la Xbox 360

Yusuf Mehdi, chief marketing and strategy officer chez Microsoft: «Si vous regardez la Xbox 360, cette plateforme perdure depuis sept à huit ans et elle va continuer encore 3 autres années. Nous allons continuer à investir dans la Xbox 360, et les deux machines (Xbox 360 et One) peuvent cohabiter. Donc ce n'est pas comme si le jour de la sortie de la Xbox One, la Xbox 360 n'allait plus fonctionner plus. Nous allons donc continuer à la soutenir.»

Ton opinion