Actualisé 15.03.2006 à 08:06

La Zurich absorbe La Genevoise: 150 emplois à la trappe

Le regroupement interviendra au second semestre, sous réserve des résultats de la consultation du personnel et de l'approbation des autorités. Selon le groupe, les suppressions d'emploi seront absorbées par les fluctuations natuelles.

Le patron de Zurich Financial Services (ZFS), James Shiro, avait déjà tracé les contours de cette intégration à plusieurs reprises. La mesure s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe, qui veut réduire le nombre de ses marques pour mieux concentrer ses forces sur le marché.

Dans les faits, rien ne changera pour les clients. Ces derniers continueront à traiter avec les mêmes interlocuteurs et les contrats ne seront pas modifiés. De même, la base opérationnelle en Suisse romande est aussi maintenue, assure le groupe.

Centre de services à Genève

Le nouveau modèle prévoit en particulier le regroupement des plateformes informatiques et des secteurs administratifs des deux compagnies. Un nouveau centre de services doit voir le jour à moyen terme à Genève pour les clients romands.

Après achèvement du projet, la Zurich s'attend à une amélioration durable de ses résultats, de l'ordre de 40 millions de francs par an. En contrepartie, les coûts de restructuration s'élèveront à 50 millions de francs.

La Zurich en Suisse est en charge de la clientèle privée et des affaires des entreprises de ZFS en Suisse et au Liechtenstein. Elle se présente sur le marché sous les marques Zurich, Zuritel et La Genevoise.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!