Genève - L’absentéisme frappe de plein fouet l’hôpital cantonal
Publié

GenèveL’absentéisme frappe de plein fouet l’hôpital cantonal

Dans certains secteurs des HUG, le taux d’absence a doublé. La fatigue due à la pandémie et la gestion de l’institution seraient en cause.

L’absentéisme touche particulièrement les soins intensifs, qui accueillent notamment les malades du Covid.

L’absentéisme touche particulièrement les soins intensifs, qui accueillent notamment les malades du Covid.

Lucien Fortunati/TDG

Aux soins intensifs des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le taux d’absentéisme est passé de 7,5% avant l’arrivée du Covid, à désormais 15%. Pareil doublement ne concerne pas tous les secteurs; néanmoins, la hausse des absences est généralisée: le taux atteint aujourd’hui 10%. Des dizaines d'interventions ont été reportées cette semaine, des salles d’opération ont temporairement fermé et du personnel a été déplacé, révèle la «Tribune de Genève». Les HUG confirment et évoquent des chiffres «record». Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), à Lausanne, a enregistré une hausse similaire.

La fatigue, physique et émotionnelle, due à la pandémie explique en partie la situation, selon l’institution. Mais pas seulement, estiment les syndicats. Ils pointent aussi du doigt des problèmes structurels. Ces dernières années, la pénibilité du travail, l’intensité grandissante des activités de nuit, le manque de personnel, des soins toujours plus complexes et des patients plus exigeants ont aussi pesé sur les absences qui s’accumulent au sein du personnel des HUG, d’après les organisations syndicales.

(dra)

Ton opinion

344 commentaires