Gruyère: Lac quasi à sec, bise, et tempête de sable

Actualisé

GruyèreLac quasi à sec, bise, et tempête de sable

Le bas niveau du bassin artificiel, associé au vent glacial qui souffle sur le pays, a provoqué un phénomène qui a étonné un lecteur. A voir en vidéo.

par
ywe

C'est depuis la localité de Morlon (FR), à côté de Bulle, qu'un lecteur a assisté lundi, au volant de sa voiture, à une nuée pour le moins singulière sur le lac de la Gruyère. Il s'est arrêté pour l'immortaliser. «Cette partie du lac et le lit de la rivière étaient presque à sec, et la bise, qui soufflait très fort, a visiblement provoqué cette tempête de sable», raconte-t-il, précisant qu'il ne se souvient pas avoir jamais été témoin de pareil spectacle en ce lieu.

Bien qu'impressionnant, le phénomène n'a semble-t-il pas porté à conséquence. «A part peut-être pour certains habitants du coin, qui devront sûrement nettoyer leur voiture», rit-il.

Si le froid et la bise sont, par leur intensité, plutôt inhabituels, le bas niveau du lac de la Gruyère ne l'est pas. Chaque hiver, son niveau baisse volontairement, sous contrôle du Groupe E, qui gère le barrage de Rossens et la centrale hydroélectrique d'Hauterive. «L'abaissement progressif du niveau du lac connaît un pic à fin mars. Il permet d'une part d'accueillir la fonte des neiges jusqu'au début de l'été, et de répondre à une demande en électricité plus forte en hiver, d'autant plus en cette période de froid», explique Nathalie Salamin, porte-parole de Groupe E.

Ton opinion