Vaud: L’accès aux stations de ski sera sérieusement limité
Publié

VaudL’accès aux stations de ski sera sérieusement limité

Face à l’affluence des skieurs et promeneurs, les autorités se préparent à refuser l’accès aux automobilistes si les stations sont déjà saturées. Celles-ci devront aussi limiter leurs ventes d’abonnements si nécessaire.

par
Pauline Rumpf
L’appel de la neige et la fermeture de tous les autres lieux de loisirs ont créé de fortes concentrations de gens dans les principales stations de montagne, comme ici à Villars.

L’appel de la neige et la fermeture de tous les autres lieux de loisirs ont créé de fortes concentrations de gens dans les principales stations de montagne, comme ici à Villars.

Lecteur reporter

Le week-end dernier, la situation était limite dans la plupart des stations vaudoises. Aucun nouvel avertissement n’a dû être donné, mais vu la foule, les mesures ont parfois été difficiles à respecter, même avec de la bonne volonté, rapporte l’État-major de conduite vaudois (EMCC). Les exploitants devront donc désormais limiter leur affluence en cessant de vendre des abonnements une fois atteints les 70% de leur capacité moyenne, révèle Denis Froidevaux, chef de l’EMCC.

Afin de faire respecter cette mesure, un filtre sera mis en place dès que la station est arrivée à saturation. Des dispositifs tenus par la gendarmerie et la Protection civile pourraient alors barrer les principaux axes routiers, et seuls pourraient monter ceux qui se rendent en montagne parce qu’ils y vivent, y travaillent ou qu’ils y ont une résidence.

Journée de ski achetée: pas une garantie

«On n’en est pas encore là, nuance Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale. D’ailleurs ce dispositif avait déjà été pensé pour les Fêtes, mais n’avait pas dû entrer en force. Toutefois, actuellement, même quand on prévient que les parkings sont complets, les gens montent quand même, persuadés qu’ils trouveront une place quelque part. Alors, si on veut éviter des débordements qui nous forceraient à fermer les stations, ce tri est la meilleure chose à faire.» Les filtres seront mis en place sur la route, mais les capacités des trains touristiques ont elles aussi été réduites, rappelle-t-il.

Avant de monter, il sera donc recommandé de se renseigner sur l’affluence de la station, sur internet ou par téléphone. Une journée de ski achetée ne sera pas une garantie de pouvoir monter; une réservation d’hôtel, par contre, devrait permettre l’accès au village même si la route a dû être fermée. Les stations des Alpes vaudoises précisent qu’un abonnement annuel ou saisonnier est également un sésame valable pour entrer dans une station. Ce tour de vis concerne également le Jura.

Ton opinion

605 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ohrelio

23.01.2021, 00:31

Magnifique connerie de nos irresponsables... aux responsabilités. Allez-y... et montrez-vous "étonnés" du notre d'infections record au Covid.

Sirius

22.01.2021, 11:39

Les gens se trompent complètement de cible (comme trop souvent), le ski c'est totalement anecdotique, si on fermait les écoles et les transports publics, et qu'on ouvrait les restaurants et les fitness, on aurait certainement 10x moins de cas !

Merlinhyperjack

22.01.2021, 07:47

Je me réjouis de sortir de cette crise afin de pouvoir mettre des claques à tout ces complotistes du Covid qui empêche les gens de vivre. Oui le Covid existe, oui il y a des morts et après... cela a toujours été ainsi depuis la nuit des temps , alors les grincheux, inquiets, hargneux, peureux,...rester chez vous , suivi les instructions liberticides et fichez la paix au autres.