Football: Lacroix à la croisée des chemins après une saison difficile

Publié

FootballLacroix à la croisée des chemins après une saison difficile

Le contrat qui lie Léo Lacroix à Saint-Étienne arrive à échéance le 30 juin. Le défenseur vaudois de 28 ans est en quête d’un nouveau défi.

par
Jérôme Reynard

Une barrière métallique en guise de filet et deux hommes en plein foot-tennis, sur une pelouse de Martigny vierge de toute ligne blanche. Forcément, cela interpelle. D’autant plus lorsqu’on reconnaît le visage de Léo Lacroix, qui échange avec Amar Boumilat, entraîneur-adjoint d’Yverdon (ex-Sion). «Nous sommes tous les deux à l’arrêt et Amar vit ici. Entre amis, on s’aide, explique le jeune homme de 28 ans. Et puis, il me connaît bien, il sait comment je dois m’entraîner»

Les deux potes travaillent ensemble depuis plusieurs jours. «Avec ma famille, nous sommes rentrés en Valais le jour de l’annonce de la suspension de la Ligue 1, le 13 mars, raconte le défenseur de l’AS Saint-Étienne. Je suis toujours resté actif. D’abord dans l’optique d’une éventuelle reprise puis, une fois l’arrêt de la saison prononcé, afin de me maintenir en forme.»

Léo Lacroix, une sélection avec la Nati, sera sur le marché le 1er juillet, libéré du contrat qui le lie aux Verts, où il n’a pas joué en 2019-2020. «Ça a été une année difficile, concède le Vaudois. D’un côté, c’est une bonne chose d’être libre: sans indemnité de transfert en jeu, c’est potentiellement plus facile de bouger. Mais de l’autre, la situation est incertaine: les clubs ont été affectés financièrement, les différents mercatos seront décalés.» Prêté en janvier 2018 à Bâle, puis à Hambourg la saison suivante, l’ancien défenseur du FC Sion reste confiant: «Je discute avec plusieurs clubs. Je veux rejouer. On verra si ce sera en Suisse ou ailleurs.»

Ton opinion

1 commentaire