France: L’ADN a parlé: c’est bien Curtis qui a tué Elisa
Publié

FranceL’ADN a parlé: c’est bien Curtis qui a tué Elisa

La jeune femme a été tuée par le chien de son compagnon en 2019, selon les tests ADN effectués sur ce dernier et les chiens d’une chasse à courre présents sur les lieux.

par
afp/20min
Enceinte de 7 mois, la jeune femme avait été retrouvée morte dans une forêt de Retz (nord) le 16 novembre 2019.

Enceinte de 7 mois, la jeune femme avait été retrouvée morte dans une forêt de Retz (nord) le 16 novembre 2019.

Twitter

Ils étaient attendus depuis de longs mois, les résultats sont enfin tombés. Elisa Pilarski a bien été tuée par le chien Curtis de son compagnon en novembre 2019, selon les résultats des tests ADN effectués sur ce dernier et les chiens d’une chasse à courre présents sur les lieux, ont affirmé mardi, deux sources proches du dossier.

«Les résultats des tests ADN confirment définitivement l’innocence des chiens» de la chasse à courre, et incriminent le chien Curtis, a affirmé la société organisatrice «Rallye la Passion», une conclusion confirmée par une autre source proche du dossier, dans l’attente de la publication par le parquet des résultats des analyses.

L’ADN de la victime retrouvé sur la babine et l’œil de Curtis

Les ADN de 63 chiens avaient été prélevés: ceux des 62 animaux qui faisaient partie de la meute et celui de Curtis, le chien du compagnon de la victime, rappelle BFM TV. Ces échantillons ont été comparés avec ceux prélevés sur le cadavre et les habits d’Elisa. L’ADN du pitbull a été retrouvé sur le corps et sous l’ongle de la victime, ainsi qu’à l’intérieur de ses vêtements.

Déjà soutenue par des vétérinaires, l’hypothèse que Curtis se soit attaqué à la jeune femme se confirme. D’autant plus que l’ADN de la future maman a été retrouvé sur la babine et l’œil droit de Curtis, et que seule la mâchoire du pitbull correspond aux traces de morsures sur le corps de la victime. «Mes chiens sont mis hors de cause, mon honneur est enfin lavé», a réagi Sébastien Van den Berghe, le maître d’équipage.

Ton opinion