Autriche: Laissé seul dans une auto, un garçon meurt de chaud

Actualisé

AutricheLaissé seul dans une auto, un garçon meurt de chaud

Un enfant de 2 ans a perdu la vie, mardi à Bludenz, dans le Vorarlberg (Aut). Sa mère, âgée de 17 ans, l'avait abandonné durant plusieurs heures dans une voiture. Le bambin a succombé à la chaleur.

par
ats/ofu
Il faisait près de 30 degrés, mardi à Bludenz (Aut).

Il faisait près de 30 degrés, mardi à Bludenz (Aut).

Keystone/Walter Bieri

Un drame s'est produit mardi après-midi à Bludenz (Aut), non-loin de la frontière suisse. Un garçon de 2 ans a été laissé durant plusieurs heures dans une voiture alors que les températures extérieures avoisinaient les 30 degrés.

Sa mère, âgée de 17 ans, et le compagnon de cette dernière ont volontairement laissé l'enfant dans l'auto, indique jeudi la police autrichienne. Les deux affirment ne pas avoir voulu réveiller le bambin. Ils disent s'être ensuite rendus dans leur appartement, où ils se seraient endormis à leur tour. Ce n'est que plusieurs heures plus tard que le compagnon, qui n'est pas le père du garçon, est allé chercher l'enfant. Le garçon était déjà décédé.

Enquête pénale

L'autopsie a confirmé que l'enfant a bien succombé à la chaleur, écrit le «St. Galler Tagblatt». Une enquête pénale a été ouverte contre la mère.

Cas similaire en Suisse

Cette tragique histoire rappelle celle de Cheyenne. La fillette de 5 ans était morte en juillet 2015 dans la voiture familiale sur le parking d'un camping de Muzziano (TI). L'enquête avait révélé que la petite était restée prés de trois heures dans l'auto, en pleine canicule, avant d'être retrouvée.

Le Ministère public tessinois, qui avait ouvert une enquête pour homicide par négligence, avait annoncé en mars 2016 qu'il ne portera pas plainte contre la maman. Selon lui, la femme n'avait pas laissé intentionnellement sa fillette dans la voiture. Elle pensait que Cheyenne s'amusait au camping avec ses soeurs. C'est pour cette raison que le Ministère public avait décidé de clore la procédure. Il estimait que la maman était gravement touchée par sa négligence et qu'elle en souffrait encore aujourd'hui.

Ton opinion