Vaud: L’alerte incendie était due à une expérience durant le cours de chimie

Publié

VaudL’alerte incendie était due à une expérience durant le cours de chimie

Fin mai, des examens au gymnase de Renens avaient été interrompus par une évacuation générale du bâtiment. Il ne s’agissait pas d’une fausse alarme, mais d’une accumulation de fumées dans une salle de travaux pratiques.

Les travaux ont dégagé trop de fumée, ce qui a déclenché les détecteurs.

Les travaux ont dégagé trop de fumée, ce qui a déclenché les détecteurs.

Getty Images/iStockphoto

Il y a une dizaine de jours, les élèves du gymnase de Renens (VD), alors en plein examen écrit d’allemand et d’italien, avaient dû poser leur stylo et filer dans la cour de l’établissement: une alarme incendie avait retenti, entraînant l’évacuation générale du bâtiment. Mais, s’il s’agissait bien d’une fausse alerte, elle n’était pas le fait d’un élève qui aurait cherché à nuire au bon déroulement de ces épreuves. La réalité est bien plus simple: ce sont des travaux pratiques lors d’un cours de chimie qui ont dégagé suffisamment de fumée pour déclencher l’alarme, révèle «24 heures».  L’incident n’a pas causé de dégât mais la direction de l’établissement va quand même voir si la sensibilité des détecteurs de fumée est conforme, histoire d’éviter une autre mésaventure du même genre. 

Quant aux épreuves d’allemand et d’italien interrompues, malgré la grogne des étudiants et une pétition en ligne, elles ont été annulées. Les élèves ont dû repasser l’examen ce mercredi, indique encore «24 heures».

(jfz)

Ton opinion

4 commentaires