Actualisé 03.02.2011 à 09:27

Suc«sexe» Story Of...Laly fait son trou dans l'industrie du porno

Médiatisée grâce à la saison 1 de l'émission «Secret Story» sur TF1 en 2007, Laly est fière d'être devenue une actrice X dont la carrière décolle en Europe.

de
Ludovic Jaccard/gco

L'ancienne policière, aujourd'hui âgée de 29 ans, fait désormais partie intégrante du paysage pornographique français. «Je ne me considère pas comme une star, mais c'est la réalité, je suis celle qui vend le plus de films en Europe», a confié la jolie Bordelaise au magazine «Entrevue».

Jointe par «20 minutes», l'attaché de presse de la société Marc Dorcel – qui a produit le premier long-métrage X de la brune, «Story of Laly», sorti en 2009 – confirme: «En effet 40'000 DVD et 75'000 téléchargements légaux du film ont été vendus en France. Cela a été notre plus grosse vente cette année-là.»

D'autres filles de la télé réalité trop gourmandes

Forte de ce succès, Laly a eu droit à des privilèges en tant qu'actrice sur son deuxième film «Laly's Angels», une parodie hot du fameux «Charlie's Angels». «Au niveau des autres hardeuses, il y a eu un peu d'animosité, mais je les comprends. Ces nanas bossent dur depuis des années et doivent passer par pas mal de merdes et moi j'arrive directement dans le top des films, avec la liberté de dire non.»

D'autres candidates de télé-réalité ont contacté la Française pour suivre son exemple. «Je ne dirai pas leurs noms pour ne pas nuire à leur image, mais c'est vrai que plusieurs filles m'ont appelée pour jouer dans des films pornos», dit-elle. «En général, elles se dégonflent quand je leur explique comment on travaille. En plus, elles demandent des salaires exorbitants, du 500'000 euros (650'000 fr.)!»

En parallèle de sa carrière de hardeuse (des images de son troisième film «Bangkok Connexion» circulent sur le Net), Laly officie aussi en tant que DJ et vient de lancer sa propre chaîne vidéo sur YouTube. Celle-ci présente des vidéos soft (interviews, passages à la TV, soirées promotionnelles,...) de son parcours professionnel.

Quand la télé-réalité mène au X

Après les sex-tapes de Paris Hilton ou de Pamela Anderson, les Européennes s’y mettent aussi! La dernière en date n’est autre que Cindy Bastien, l’ex-candidate de l’émission «Dilemme», sur NRJ12. La bimbo belge, qui s’était déjà dévêtue à plusieurs reprises dans le programme de télé-réalité, vend en ligne une vidéo où elle fait l’amour avec son petit ami, la faisant passer pour une sextape. D’après l’attachée de presse de Marc Dorcel, les stars de télé-réalité représentent un bon filon en termes d’images pour l’industrie de films pornographiques.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!