Los Angeles: L’amitié, la clé du succès des «Trois amigos» du cinéma mexicain

Publié

Los AngelesL’amitié, la clé du succès des «Trois amigos» du cinéma mexicain

Les cinéastes Alejandro Gonzalez Inarritu, Alfonso Cuaron et Guillermo del Toro ont assisté à la soirée «Three Amigos in Conversation» de Netflix, le 6 janvier.

De gauche à droite, les réalisateurs Alejandro Gonzalez Inarritu, Alfonso Cuaron et Guillermo del Toro.

De gauche à droite, les réalisateurs Alejandro Gonzalez Inarritu, Alfonso Cuaron et Guillermo del Toro.

AFP

Baptisés les «Trois Amigos», en référence à un film américain mettant en scène trois justiciers au Mexique, les réalisateurs Guillermo del Toro, Alejandro Inarritu et Alfonso Cuaron ont accumulé ensemble de nombreux Oscars et contribué à un âge d’or du cinéma mexicain. Lors d’un événement vendredi à Los Angeles en l’honneur de leurs films, les trois acolytes ont confié à l’AFP que leur amitié de longue date a été un ingrédient essentiel de leur succès respectif.

Le lien qui unit les réalisateurs – nés à quelques années d’intervalle – remonte à plusieurs dizaines d’années. «Je pense sincèrement que cela a été crucial... Pour nous, ne pas être seuls dans notre travail est un très beau cadeau», réagit Alejandro Inarritu. «Que l’on se parle ou pas, je sais que les deux autres sont là quoi qu’il arrive», ajoute Alfonso Cuaron. «Parfois, vous évitez même de leur demander leur opinion! Vous vous dites “Je vais continuer à faire ce que je fais parce que je sais ce qu’ils vont me dire”», s'amuse Guillermo del Toro.

Collaboration avec Netflix

En 2018, Alfonso Cuaron – le plus âgé du trio – a provoqué des remous à Hollywood après sa collaboration avec Netflix pour créer «Roma», un drame intime en noir et blanc qui lui a valu son deuxième Oscar du meilleur réalisateur (après «Gravity»). Alejandro Inarritu et Guillermo del Toro lui ont récemment emboité le pas en acceptant de s’associer au géant du streaming.

Selon Alejandro Inarritu, qui a remporté deux Oscars consécutifs avec «Birdman ou (La Surprenante vertu de l’ignorance)» et «Le Revenant», Netflix lui a donné l’occasion de réaliser son film le plus personnel à ce jour.

Le tentaculaire et onirique «BARDO, fausse chronique d’une poignée de vérités» suit un célèbre journaliste mexicain dans son exploration des frontières floues entre la réalité et la mémoire, la vie et la mort, les États-Unis et le Mexique. Le personnage principal du film se voit même décerner un prestigieux prix mondial par une institution américaine, non sans évoquer un parallèle avec la carrière des «trois amigos».

Le secret de leur succès?

Pour Guillermo del Toro, les Oscars du meilleur film et du meilleur réalisateur pour «La Forme de l’eau» en 2018 ont «changé sa vie»: «C’était beau. Et c’était très, très, très bouleversant.» Son dernier film, une version sombre du célèbre conte «Pinocchio», est pressenti pour remporter les prix de la meilleure animation aux Golden Globes et aux Critics Choice Awards organisés la semaine prochaine. Il pourrait aussi être l’un des favoris aux Oscars en mars.

Le secret de leur succès? «Notre envie de tacos peut-être, c’est ce que nous avons en commun...», répond, dans une pirouette, Alejandro Inarritu. «Je pense que c’est l’humour», rétorque à son tour Guillermo del Toro, avant d’ajouter: «Et une bonne haleine!»

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires