France: Lancement d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR

Actualisé

FranceLancement d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi soir la construction d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR dans le nord-ouest de l'Hexagone.

Le projet sera réalisé par le groupe EDF, en association avec GDF-Suez.

La centrale sera réalisée sur le site de Perly en Seine-Maritime, a indiqué l'Elysée dans un communiqué. La construction devrait commencer en 2012 et la centrale devrait être raccordée au réseau en 2017.

Electricité de France (EDF) -qui construit actuellement le premier EPR à Flamanville (Manche)- sera majoritaire dans la société réalisatrice et GDF Suez sera «associé à ce projet», précise le communiqué. D'autres partenaires «seront invités à y participer», indique l'Elysée.

Le quotidien Le Figaro avait révélé ces informations en début de soirée sur son site internet. Selon le journal, l'annonce d'un troisième réacteur à eau préssurisée (EPR) pourrait interventir «rapidement». Ce projet serait confié à GDF Suez.

M. Sarkozy avait annoncé en juillet sa décision de lancer un nouvel EPR pour accroître la capacité française de production et d'exportation d'électricité. Ce choix avait suscité la colère des mouvements écologiste.

Le réseau «Sortir du nucléaire», qui fédère 840 associations, a estimé jeudi qu'un nouvel EPR «détournera la France de son engagement de 20% de (sources d'énergies) renouvelables en 2020». Il a indiqué vouloir attaquer en justice les autorisations de construction de l'EPR à Penly.

Les EPR sont issus d'une technologie franco-allemande développée par le groupe Areva. Ils doivent prendre le relais des 58 réacteurs nucléaires français actuels, tous exploités par EDF. (ats)

Ton opinion