Asie: L’ancien président du Sri Lanka a quitté Singapour pour la Thaïlande

Publié

AsieL’ancien président du Sri Lanka a quitté Singapour pour la Thaïlande

Après avoir fui le Sri Lanka le 9 juillet et fait une escale aux Maldives, Gotabaya Rajapaksa se trouvait jusqu’à présent à Singapour, où son visa a expiré.

L’ancien président sri lankais Gotabaya Rajapaksa, à l’aéroport de Bangkok, le 11 août 2022.

L’ancien président sri lankais Gotabaya Rajapaksa, à l’aéroport de Bangkok, le 11 août 2022.

AFP

L’ancien président du Sri Lanka Gotabaya Rajapaksa est arrivé jeudi à Bangkok après l’expiration de son visa à Singapour, où il s’était réfugié après avoir fui son palais envahi par des manifestants.

Le leader déchu a atterri en jet privé à l’aéroport international de Don Mueang vers 20 h 00, heure locale, a indiqué un haut fonctionnaire thaïlandais. Il a quitté la section VIP de l’aéroport environ 40 minutes plus tard avec son épouse et est monté dans une berline noire, ont rapporté les médias locaux.

«En tant que détenteur d’un passeport diplomatique sri lankais, l’ancien président peut entrer en Thaïlande sans visa pour une période de 90 jours (…). Le séjour est temporaire avec l’intention d’effectuer un autre trajet (pour quitter la Thaïlande, ndlr). Aucun asile politique n’a été demandé», avait indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué transmis à la presse.

Prêt à retourner au Sri Lanka

Gotabaya Rajapaksa a fui le Sri Lanka le 9 juillet après la prise d’assaut de sa résidence officielle par des dizaines de milliers de manifestants exaspérés par la grave crise économique que traverse le pays. Après une escale aux Maldives, il est arrivé à Singapour le 14 juillet, d’où il a présenté sa démission. Son visa de quatorze jours a été prolongé une fois par les autorités locales, jusqu’au 11 août.

«Il a demandé une nouvelle extension, mais il n’a pas eu de réponse mercredi matin», a indiqué à l’AFP depuis Colombo un proche de l’ancien président. Son plan serait désormais de retourner à Singapour après un séjour de courte durée en Thaïlande, selon cette source.

L’AFP n’a pas pu joindre l’ambassade sri lankaise à Singapour, qui a soutenu le projet de Gotabaya Rajapaksa de prolonger son séjour dans la cité-État. Le leader déchu, âgé de 73 ans, serait prêt à retourner au pays, alors que les protestions contre son pouvoir se sont atténuées, mais son successeur Ranil Wickremesinghe lui a déconseillé de retourner si tôt, a expliqué à l’AFP l’un de ses proches.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires