Publié

BerneL’apéro après le dépôt du référendum dissout par la police

Les Amis de la Constitution ont remis mardi plus de 86’000 signatures contre la loi Covid-19. La police a dispersé l’after.

par
jbm
Sur Twitter, un cliché montre la police intervenant pour empêcher l’apéro improvisé par le dépôt des paraphes.

Sur Twitter, un cliché montre la police intervenant pour empêcher l’apéro improvisé par le dépôt des paraphes.

dr

Mardi, la Chancellerie fédérale a reçu les signatures du référendum contre la loi Covid-19. Le référendum a pour but d’empêcher que les pouvoirs d’urgence du Conseil fédéral décidés le 13 mars 2020, pendant la pandémie, ne soient légitimés rétroactivement et prolongés jusqu’à la fin 2021. La loi Covid-19 est déjà en vigueur. L’association «Les Amis de la Constitution», fondée fin juillet 2020, a réussi a collecter plus de 86’000 signatures pour son texte.

Après le dépôt formel des paraphes, des personnes venues apporter les 46 cartons contenant les listes référendaires se sont réunis sur la terrasse du Palais fédéral. Ils voulaient y prendre un apéro. La police ne les a pas laissés faire et a dispersé ces personnes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!