Actualisé 17.03.2016 à 11:45

Ski alpinLara Gut rafle le globe du super-G à Saint-Moritz

La Tessinoise s'est classée au 2e rang du super-G jeudi derrière Tina Weirather.

photo: Keystone/AP/Jean-christophe Bott

Lara Gut a ajouté un «petit frère» à son globe du classement général. La Tessinoise a aussi raflé le trophée en super-G aux finales de Saint-Moritz où elle s'est classée au 2e rang jeudi.

Lara Gut avait besoin d'un top 6 pour valider son sacre, histoire de dépasser Lindsey Vonn (blessée) au classement de la discipline et de maintenir ses dauphines à bonne distance. Cette mission, la skieuse de Comano l'a relevée avec intelligence, elle qui n'a pas pris tous les risques sur un parcours piégeux, fatal à de nombreuses concurrentes.

Plus tactique qu'à son habitude, Lara Gut n'a pas pu aller chercher la victoire du jour, échouant à 0''41 de la Liechtensteinoise Tina Weirather. Mais cette 2e place lui a assuré l'essentiel: le globe du super-G, le deuxième de sa carrière après celui décroché à l'issue de la saison 2013-2014. Elle est même devenue la première Suissesse à s'adjuger deux globes dans cette discipline, Maria Walliser (1987) et Michela Figini (1988) n'en ayant gagné qu'un seul.

Ce deuxième globe en super-G ne doit évidemment rien au hasard. Epreuve la plus intuitive du ski alpin, mariant vitesse et technique, le super-G permet à Lara Gut d'exploiter au mieux ses capacités. Cela a été le cas dès le début de sa carrière, et cela s'est encore confirmé cette saison. La Tessinoise a certes aussi brillé cet hiver en descente (No 4 mondiale), en géant (No 3) et en combiné (No 2), mais c'est en super-G qu'elle est restée la plus constante.

A moins qu'elle ne souhaite s'essayer samedi en slalom, Lara Gut disputera dimanche en géant la 32e et dernière course de sa harassante saison. Et ce n'est qu'à l'issue de cette ultime épreuve qu'elle montera sur le podium pour recevoir un autre globe, le «grand» du classement général cette fois-ci.

Comme beaucoup d'autres jeudi, Fabienne Suter a été piégée par le parcours de ce super-G. La Schwytzoise a dû donner un gros coup de frein pour rester en piste, échouant au 10e rang alors qu'elle visait la victoire. Cela s'est mieux passé pour l'autre Suter, Corinne, classée au 7e rang.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!