Ski alpin: Lara Gut sortie en 1ère manche à Killington
Actualisé

Ski alpinLara Gut sortie en 1ère manche à Killington

Au Vermont, la Tessinoise n'a pas passé la première manche de la course. La Norvégienne Nina Loeseth mène pour l'instant.

Lara Gut a été contrainte à l'abandon.

Lara Gut a été contrainte à l'abandon.

Keystone/AP Photo/Charles Krupa

Lara Gut ne s'est pas éternisée à Killington. La Tessinoise a été rapidement éliminée dans la station américaine, où la Française Tessa Worley a renoué avec la victoire.

Lara Gut effectuait sa deuxième sortie de la saison, la deuxième en géant. Et la skieuse de Comano est déjà passée d'un extrême à l'autre, d'une victoire étincelante fin octobre à Sölden à une sortie de piste samedi à Killington.

La Tessinoise était pourtant partie sur les mêmes bases dans le Vermont, elle qui pointait en tête après le premier temps intermédiaire. Las, après une vingtaine de secondes de course, elle s'est fait surprendre par un «trou» sur une piste au revêtement très mou. Déséquilibrée, elle a évité la chute, mais elle n'est pas parvenue à se rétablir à temps pour passer la porte suivante.

Ce n'est pas la première fois que Lara Gut déchante après une victoire en géant. Cela devient même presque une habitude: elle a gagné quatre fois dans la discipline et, à chaque fois, raté le géant suivant (deux éliminations, 13e et 19e places).

Lara Gut se consolera en pensant à sa mise en action à Killington où, le temps de quelques portes, elle a confirmé qu'elle était très rapide actuellement. Elle aura l'occasion de le remontrer dès la semaine prochaine à Lake Louise pour le début de la saison en vitesse.

Lara Gut out, le ski suisse s'en est remis samedi à Simone Wild, auteur d'une encourageante 15e place. Wendy Holdener, qui sera beaucoup plus attendue dimanche en slalom, s'est classée au 18e rang. Troisième Suissesse qualifiée pour la deuxième manche, l'espoir neuchâtelo-valaisan Mélanie Meillard a été éliminé après quelques portes lors de son second passage.

Pour la première fois à l'honneur en Coupe du monde, Killington a attiré du monde avec plus de 7000 spectateurs. Les conditions n'étaient toutefois pas propices à un grand spectacle entre une piste ramollie et une visibilité changeante. Cela n'enlève toutefois rien au mérite de Tessa Worley, qui a enfin regoûté à la victoire en devançant nettement sa dauphine norvégienne Nina Loeseth (à 0''80).

Ancienne reine du géant, avec notamment un titre mondial en 2013, la skieuse du Grand Bornand s'était grièvement blessée au genou fin 2013, et il lui a fallu de nombreux mois pour retrouver son meilleur niveau. Elle a fêté à Killington son neuvième succès en Coupe du monde - tous en géant -, son premier depuis celui glané à St-Moritz en décembre 2013, juste avant sa blessure.

Leader au classement général de la Coupe du monde, et grande rivale annoncée de l'hiver de Lara Gut, Mikaela Shiffrin a pris la 5e place. Un résultat bon à prendre pour l'Américaine, qui sera la grande favorite du slalom dominical. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion