Carnet noir : L’architecte tessinois Luigi Snozzi est décédé
Publié

Carnet noir L’architecte tessinois Luigi Snozzi est décédé

Le natif de Mendrisio, porte-étendard de la Nouvelle architecture au Tessin et ancien professeur à l’EPFL, s’est éteint mardi à l’âge de 88 ans.

L'architecte tessinois Luigi Snozzi est mort à l'âge de 88 ans. Ici, un portrait de 1996 (photo d'archive).

L'architecte tessinois Luigi Snozzi est mort à l'âge de 88 ans. Ici, un portrait de 1996 (photo d'archive).

KEYSTONE/STR

L’architecte tessinois Luigi Snozzi est décédé mardi matin à l’âge de 88 ans. Selon les nécrologies des quotidiens «Corriere del Ticino» et «La Regione», il est mort dans la maison de retraite Casa Rea à Minusio.

Né le 29 juillet 1932 à Mendrisio (TI), Luigi Snozzi a été l’un des principaux représentants de la Nouvelle architecture au Tessin. Après avoir d’abord voulu devenir vétérinaire ou peintre, il avait rencontré l’architecte Peppo Brivio et étudié à l’EPF de Zurich. En 1958, il ouvre son propre bureau à Locarno, puis des bureaux supplémentaires à Zurich et Lausanne.

En 1985, Luigi Snozzi accepte un poste de professeur à l’EPFL à Lausanne, où il a enseigné jusqu’en 1997. En 1996, il a représenté la Suisse à la Biennale d’architecture de Venise. En 2018, il a reçu le prix Meret Oppenheim.

(ATS/NXP)

Ton opinion