Actualisé 20.07.2020 à 11:59

Drame d’Isone«L’armée n’est pas responsable de la mort de mon fils»

Il y a moins d’une semaine, une recrue a perdu la vie au Tessin lors d’une marche de performance individuelle. Son père témoigne et remercie l’armée pour son soutien.

par
Yasmin Rosner/pac
Une recrue avait perdu la vie mardi dernier à Isone lors d’une marche. Elle aspirait à devenir garde-frontière (photo prétexte).

Une recrue avait perdu la vie mardi dernier à Isone lors d’une marche. Elle aspirait à devenir garde-frontière (photo prétexte).

KEYSTONE

La semaine dernière, une recrue de l’école de grenadiers à Isone (TI) est décédée lors d’une marche de performance individuelle de 6,5 kilomètres sur une route de la place d’armes. La victime serait un Vaudois âgé de 21 ans, selon les informations de la «RSI». Lui et sa famille résidaient au Locle, dans le canton de Neuchâtel, d’après ce que révèle le «Blick». Le jeune n’effectuait que sa deuxième semaine dans l’armée. Il désirait devenir garde-frontière et aimait s’entraîner. Son père s’est confié dans le média alémanique.

«Mon fils est mort en faisant quelque chose qu’il voulait vraiment faire. Il était très motivé», a-t-il expliqué. Avant d’ajouter: il avait choisi cette troupe d’élite pour se prouver qu’il y arriverait. Il m’a rendu fier.» Le jeune homme était athlétique, plein d’énergie. «Il était merveilleux. C’était un moteur pour ses camarades», ajoute son père.

Ce dernier précise que son enfant était en parfaite santé. Il est d’ailleurs convaincu que «l’armée n’est pas responsable du décès de son fils». Lors de son entretien avec le «Blick», il remercie l’armée suisse de son soutien. Le jour du drame, deux colonels, un psychologue, un aumônier et un chauffeur ont rejoint La Chaux-De-Fonds en hélicoptère pour venir présenter leurs condoléances à la famille.

L’enquête pour déterminer les causes exactes du décès est toujours en cours. Son père a vraiment envie de comprendre ce qui s’est passé. Le jeune homme a été enterré en fin de semaine dernière. Dans les avis mortuaires publiés samedi, il était décrit comme un «camarade et un ami précieux».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!