Rebeuvelier (JU) - L’arrivée du bostryche marque la fin de l’accrobranche
Publié

Rebeuvelier (JU)L’arrivée du bostryche marque la fin de l’accrobranche

Quelque 150 arbres ont été abattus à cause de ce coléoptère. L’Aventure Jura Parc ne survivra pas sans leurs branches.

Le bostryche s’attaque aux arbres fragiles (photo prétexte).

Le bostryche s’attaque aux arbres fragiles (photo prétexte).

Getty Images/iStockphoto

Sur les sept parcours d’accrobranche que comptait l’Aventure Jura Parc, il n’en reste aujourd’hui plus que trois. Pas assez pour être rentable, explique «Le Quotidien Jurassien». Après le Covid-19 et la météo pour le moins défavorable de cet été, la découverte de deux foyers de bostryches a résonné comme un coup de massue. Fragilisés par le coléoptère, quelque 150 arbres ont dû être abattus pour raisons de sécurité. C’est donc une clairière qui a désormais remplacé la forêt dense qui servait d’écrin au parc.

Pour le gérant Frédéric Piérard, cette catastrophe est le résultat de trois années consécutives de sécheresse. «Les arbres étaient affaiblis et le bostryche aime s’attaquer aux individus fragiles», explique-t-il. Le gérant a donc décidé de mettre un terme à la saison, puisque les parcours d’accrobranche étaient l’attraction phare du parc. Le parcours pieds nus, le Golforêt ou le parapente n’attirent pas assez de public pour faire tourner, à eux seuls, l’entier des installations.

(XFZ)

Ton opinion

5 commentaires