Chat de Downing Street: «Larry» a enfin attrapé une souris
Actualisé

Chat de Downing Street«Larry» a enfin attrapé une souris

«Larry», le matou paresseux de Downing Street, résidence du Premier ministre britannique, a enfin attrapé une souris mardi matin.

Le chat de Downing Street a enfin fait preuve de son efficacité.

Le chat de Downing Street a enfin fait preuve de son efficacité.

Le chat de Downing Street, Larry, a attrapé une souris, ont triomphalement annoncé mardi les services du Premier ministre britannique David Cameron, l'animal étant connu pour faire preuve d'une certaine paresse depuis son embauche l'année dernière.

«Je peux confirmer que le chat a tué une souris ce matin», a déclaré une porte-parole de Downing Street. «Larry», cinq ans, un gros chat blanc et gris, avait été recruté en février 2011 dans le plus grand refuge pour animaux de Londres, sur sa réputation de chasseur. Mais même si David Cameron avait déclaré à la BBC que le félin avait tué trois souris en quelques mois, son activité avait paru faiblir rapidement.

«Mais où est donc passé Larry ?»

Au point que M. Cameron en personne avait dû un jour, selon le «Daily Mail», tenter de tuer lui-même une souris qui passait dans la pièce, en plein dîner de travail des ministres, en jetant une fourchette dans sa direction. «Mais où est donc passé Larry ?», aurait alors ironisé le ministre du Travail Iain Duncan Smith.

Il avait été décidé de recourir aux services de «Larry» après la diffusion en boucle par les télévisions britanniques d'images sur lesquelles l'on voyait distinctement un rat se faufiler sur le perron de Downing Street.

«Poule mouillée»

Son inactivité chronique avait fait douter les commentateurs de son maintien en fonctions. Downing Street avait cependant fait valoir en novembre dernier qu'on le garderait quoi qu'il en soit, «Larry apportant une grande joie à beaucoup de gens».

Cette patience a été récompensée, et «Larry» a tué sa souris le jour-même où un député conservateur a appelé M. Cameron à se montrer «un homme et non une poule mouillée», dans un dossier concernant la construction d'une troisième piste à l'aéroport de Londres-Heathrow. Or, les Anglais traduisent «poule mouillée» par «mouse», «souris». «La seule souris morte à Downing Street est celle que «Larry» a attrapée ce matin», a lancé, pince-sans-rire, la porte-parole. (afp)

Ton opinion