Publié

TourismeLastminute.com renforce sa présence en Italie

Le voyagiste en ligne tessino-néerlandais a signé un accord avec Holding Travel en vue de reprendre la société italienne Gartour.

Lastminute.com est né en mars 2015 de la reprise de la société déficitaire lastminute.com par son concurrent tessinois Bravofly Rumbo.

Lastminute.com est né en mars 2015 de la reprise de la société déficitaire lastminute.com par son concurrent tessinois Bravofly Rumbo.

AFP/Archives/photo d'illustration

Conformément aux engagements pris par les parties, Gartour poursuivra dans un premier temps son activité dans le cadre d'un accord renouvelable de leasing d'une durée de douze mois, avant sa reprise effective, écrit mercredi Lastminute.com. Employant actuellement quelque 130 salariés, Gartour table sur un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros (37,3 millions de francs) cette année.

En revanche, l'entreprise transalpine attend une marge au niveau de son résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) «légèrement négative». En cas de succès de l'opération, une hausse des revenus et un EBITDA équilibré sont attendus l'an prochain.

Pour mémoire, le groupe sis à Chiasso et Amsterdam avait acquis en septembre dernier WAYN, considéré comme un important réseau social de voyages, pour un montant non communiqué. La reprise de WAYN («Where Are You Now?», «Où es-tu maintenant?») constitue un pas supplémentaire dans la stratégie visant à créer un modèle «voyage et média» et atteindre une audience jeune.

Premier semestre dans le noir

WAYN compte 20 millions de membres enregistrés et 2 millions de visiteurs uniques par mois. Lastminute.com est né en mars 2015 de la reprise de la société déficitaire lastminute.com par son concurrent tessinois Bravofly Rumbo, lequel a adopté la raison sociale de sa cible deux mois plus tard.

L'acquisition avait nécessité un vaste plan de restructuration, avec des coupes dans les effectifs au Royaume-Uni mais l'embauche de spécialistes en Suisse. Lastminute.com a bouclé le premier semestre 2016 sur un bénéfice net de 5 millions d'euros (5,43 millions de francs), contre une perte nette de 4,5 millions au terme de la même période l'an dernier. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!