Football - L’Atalanta offre le titre de champion à l’Inter
Actualisé

FootballL’Atalanta offre le titre de champion à l’Inter

Grâce au nul des Bergamasques face à la Lazio (1-1), les Nerazzurri ne peuvent plus être rejoints en tête de la Serie A. Les voilà à nouveau champions, 11 ans après.

par
Sport-Center/AFP
Les supporters de l’Inter n’ont pas tardé à se réunir pour fêter le 19e sacre national de leur club.

Les supporters de l’Inter n’ont pas tardé à se réunir pour fêter le 19e sacre national de leur club.

AFP

Tremblement de terre en Italie. Pour la première fois depuis dix ans, le titre de champion échappe à la Juventus Turin. Après neuf sacres consécutifs entre 2012 et 2020, la Vieille Dame lègue son sceptre à l’Inter Milan.

Vainqueurs ce samedi de Crotone (2-0), les Nerazzurri avaient besoin que leur premier poursuivant, l’Atalanta Bergame, ne gagne pas sur la pelouse de Sassuolo ce dimanche afin d’être officiellement sacrés. C’est chose faite, puisque l’équipe de Gian Piero Gasperini n’a pu faire mieux qu’un nul (1-1) malgré plusieurs occasions nettes en fin de match. Titulaire, Remo Freuler a disputé l’intégralité de la rencontre et malgré une performance de haute facture, n’a pu aider les siens à décrocher les trois points tant espérés.

Conséquence: l’Atalanta pointe désormais à treize longueurs des Intéristes à quatre journées de la fin. Ces derniers ne peuvent donc plus être rattrapés.

L’Inter Milan décroche ainsi son 19e Scudetto (ce qui en fait le deuxième club le plus primé, derrière la Juventus et ses 36 titres de champion), le premier depuis 2010. Saison lors de laquelle la formation entraînée par José Mourinho avait aussi remporté la Ligue des champions ainsi que la Coupe d’Italie.

Naples perd deux précieux points

Si le suspense pour la première place a disparu, la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions est toujours aussi haletante. L’Atalanta, 2e, compte le même nombre de points (69) que l’AC Milan et la Juventus Turin. Naples aurait pu afficher ce même total mais les «Partenopei» se sont fait rejoindre dans les arrêts de jeu par Cagliari ce dimanche (1-1). Ils comptent deux points de retard sur l'Atalanta, la Juve et l'AC Milan.

Fraîchement déchu de son titre, le club turinois s’est imposé sur la pelouse de l'Udinese (2-1). Encore une fois, l’équipe d’Andrea Pirlo a dû son salut à son buteur star, Cristiano Ronaldo, très discret pendant tout le match mais auteur d'un doublé en 7 minutes: un penalty à la 83e qu'il avait provoqué, en tirant un coup franc sur le coude de Rodrigo de Paul, puis une tête croisée à la 90e, sur un long centre parfait d'Adrien Rabiot.

Dans les deux autres matches, la Lazio a battu le Genoa 4-3 au terme d'un festival de buts, à l'heure de la sieste. Une rencontre à laquelle n’a pas pris part Valon Behrami, resté sur le banc. Puis la Fiorentina a fait presque aussi bien à Bologne (3-3), où le vétéran argentin Rodrigo Palacio (39 ans) a signé un triplé. Enfin, l’AS Rome, déjà larguée dans la course à l’Europe, a été battue par la Sampdoria (0-2).

Ton opinion