Publié

BerneL’attaché militaire à Washington et son parc automobile

Alors que l’ambassade n’a que deux véhicules, l’attaché de défense à Washington dispose de huit autos utilisées même en dehors du service.

par
jbm
Le gradé, Daniel Baumgartner, a déjà fait l’objet de critiques en raison de demandes de remboursement excessives.

Le gradé, Daniel Baumgartner, a déjà fait l’objet de critiques en raison de demandes de remboursement excessives.

ddps

La «NZZ am Sonntag» l’a révélé. L’attaché de défense à Washington, Daniel Baumgartner, et un représentant de la politique d’armement disposent au total de huit voitures officielles. Même la femme du gradé et le stagiaire du bureau peuvent utiliser ces voitures à des fins privées. À titre de comparaison, l’ambassade ne dispose que de deux véhicules.

Daniel Baumgartner n’a pris ses fonctions dans la capitale américaine que l’année dernière. L’ancien chef de la base logistique de l’armée a déjà fait l’objet de critiques en raison de demandes de remboursement excessives. Il a été réprimandé dans le cadre d’une procédure disciplinaire.

Différence de traitement

Mais pourquoi une différence de traitement entre l’armée et la diplomatie? Chaque département a son propre règlement quant à l’usage de véhicules de fonction. Ainsi, au Département des affaires étrangères, le règlement stipule: «Les membres de la famille du personnel de l’ambassade ne sont pas autorisés à conduire un véhicule officiel.» Tandis qu’au Département de la défense (DDPS), c’est possible.

Les frais d’exploitation des voitures à disposition de l’armée s’élèvent à 30’000 francs par an, et l’attaché de défense, Daniel Baumgartner, âgé de 59 ans, reçoit un salaire de commandant de corps de 300’000 francs par an. En comparaison, l’ambassadeur Jacques Pitteloud gagne 250’000 francs annuellement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!