Laura Laune souffre d’un trouble autistique
Publié

ConfidencesLaura Laune souffre d’un trouble autistique

L’humoriste belge a récemment découvert qu’elle était atteinte du syndrome d’Asperger.

La comique Laura Laune, 35 ans, comprend mieux son comportement aujourd’hui.

La comique Laura Laune, 35 ans, comprend mieux son comportement aujourd’hui.

Houlala Production

Avec son humour noir et souvent trash, Laura Laune ne laisse personne indifférent. Celle qui est ressortie gagnante de l’émission «La France a un incroyable talent», en 2017, fait l’objet d’un documentaire, «Laura Laune: la victoire de l’audace», qui sera diffusé jeudi 11 novembre 2021, sur C8. Dans ce reportage, l’humoriste belge de 35 ans révèle qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger, maladie faisant partie du spectre de l’autisme qui se caractérise notamment par un manque d’empathie et des difficultés à interagir avec autrui et à exprimer ses émotions.

Laura a commencé à se poser des questions sur son comportement, après avoir reçu des remarques. «Ça m’est arrivé plusieurs fois que des gens me disent: «Tu as des traits autistiques». Un jour, j’ai commencé à faire des recherches sur internet et j’ai appris que le syndrome d’Asperger s’exprime de façon différente chez les femmes et chez les hommes, explique-t-elle. Ça se voit beaucoup plus chez les hommes, parce que les femmes vont vraiment essayer de compenser pour cacher leurs traits et pour se fondre dans la masse autour d’elles.»

Après ses prospections sur le Net, l’artiste a été convaincue qu’elle était atteinte de ce trouble mental. «Je me suis reconnue et ça ne faisait plus aucun doute pour moi, dit-elle. J’ai quand même été voir une psychiatre pour avoir les tests et les diagnostics officiels. Tous les liens se sont faits dans ma tête, j’ai eu les clefs de ma vie. J’ai compris comment je fonctionnais.» Si Laura arrive malgré tout à vivre normalement, elle constate que ce syndrome lui prend beaucoup d’énergie: «On a beaucoup de problèmes à comprendre les conventions sociales, du coup mon cerveau fonctionne à 1000 à l’heure, en permanence, pour comprendre ce qui m’entoure, ce qu’on attend de moi et ce que je dois faire, comment réagir. Pour moi, ça génère vraiment énormément de fatigue.»

(lja)

Ton opinion

3 commentaires