Actualisé 02.06.2013 à 22:16

Montreux Volley MastersLaura leur en a mis plein les yeux

L'ailière de Reconvilier a été l'une des révélations du Montreux Volley Masters, qui s'est achevé dimanche.

de
Oliver Dufour, Montreux
La Bernoise a particulièrement brillé dans le collectif de l'équipe de Suisse à Montreux.

La Bernoise a particulièrement brillé dans le collectif de l'équipe de Suisse à Montreux.

Laura Unternährer et ses coéquipières de l'équipe nationale ont terminé le tournoi au 7e et dernier rang, ex-aequo avec l'Allemagne. Zéro victoire, zéro set gagné, sauf lors d'une défaite contre la «Mannschaft», dimanche (1-3). C'était attendu. La façon dont le groupe s'est battu l'était moins. «Je pense que nous avons été sous-estimées, a observé, sans rancune, Unternährer. C'était l'occasion de montrer un truc, même si nous étions nous aussi surprises.»

La joueuse du Jura bernois, qui vient de prolonger son contrat de 3 ans avec Volero Zurich, a particulièrement marqué les observateurs. Ses statistiques lui ont valu d'être la 2e meilleure serveuse du MVM (5 aces), ainsi que la 6e receveuse (36% d'efficacité). «Je ne réalise pas vraiment, s'est presque excusée la noiraude. Je ne sais pas ce qui s'est passé.» Si personne n'a pour l'heure fait d'offre à l'ailière de 177 cm, elle ne serait pas opposée à une expérience à l'étranger. «Je n'imagine pas un grand club. Juste de voir ailleurs, a-t-elle souri. Mais je dois déjà travailler pour gagner ma place à Volero.»

Pour réussir «son» Euro, en septembre à Zurich, Laura Unternährer juge que la Suisse devra «améliorer la combinaison service-réception. Sans ça, nous ne pourrons pas construire notre jeu, a-t-elle averti. Je pense que les prochains mois se résumeront à un travail individuel.» Proches de leur rêve, les Suissesses n'ont pas prévu de farniente.

Les Brésiliennes, sans surprise

Attendues en grandes favorites du Montreux Volley Masters, les joueuses «auriverde» n’ont pas déçu le public du Pierrier (14000 personnes en 6 jours). Elles n’ont pas lâché un set en 5 matches. Hier, en finale, les Brésiliennes, doubles championnes olympiques en titre, ont vaincu la Russie, championne du monde sur le score de 3-0 (25-23 25-23 25-22). En 2014, le MVM a promis de tout faire pour attirer les USA, No 1 mondial. «Il y aura de l’évolution», a assuré le directeur Yves Trösch.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!