Neuchâtel: Laurent Favre prêt à succéder à Yvan Perrin
Actualisé

NeuchâtelLaurent Favre prêt à succéder à Yvan Perrin

Un PLR neuchâtelois sort du bois. Laurent Favre a déclaré se lancer dans la course à la succession de l'UDC Yvan Perrin.

Laurent Favre siège à Berne depuis sept ans.

Laurent Favre siège à Berne depuis sept ans.

Laurent Favre a annoncé mardi vouloir succéder à Yvan Perrin au Conseil d'Etat neuchâtelois. Il est le deuxième candidat à sortir du bois après l'UDC Raymond Clottu.

Huit jours après l'annonce de la démission d'Yvan Perrin et deux jours après l'entrée en lice du conseiller national UDC Raymond Clottu, c'est au tour du conseiller national PLR d'annoncer qu'il brigue ce siège, a-t-il indiqué sur les ondes de la RTS mardi, revenant sur une information du site internet du «Temps».

«Je me sens une âme d'exécutif. Je sais écouter, trancher, faire appliquer des décisions. Faire des choix ne me fait vraiment pas peur», a-t-il ajouté.

Depuis sept ans à Berne

Conseiller national à Berne depuis sept ans, il se considère comme un politicien, qui préfère les «résultats» au «spectacle». Il estime avoir l'étoffe pour «assumer la fonction de conseiller d'Etat». Les Neuchâtelois feront leur choix lors d'une élection complémentaire le 28 septembre prochain.

Yvan Perrin avait fini par quitter le Conseil d'Etat neuchâtelois le 16 juin dernier, après des signes d'épuisement répétés et une nouvelle hospitalisation. Outre cet épisode, le gouvernement neuchâtelois a connu ces dernières années de nombreux soubresauts avec un important tournus de conseillers d'Etat. (ats)

Ton opinion