Actualisé 23.04.2008 à 16:20

Laurent Moutinot fait la chasse aux touristes de la drogue

Le conseiller d'Etat genevois Laurent Moutinot a demandé à la police de s'en prendre aux touristes de la drogue.

Les gendarmes ont aussi reçu comme consigne d'être plus fermes avec les personnes qui consomment des stupéfiants «de façon récréative».

«Il ne s'agit pas de faire la chasse aux toxicomanes», a souligné mercredi devant la presse le magistrat, responsable du Département des institutions. Seuls les acheteurs occasionnels sont dans le collimateur de l'élu socialiste. «J'ai demandé à la police genevoise de mettre en oeuvre un certain nombre de mesures».

Pour le conseiller d'Etat, le trafic de drogue pose un réel problème d'ordre public dans certains quartiers de Genève. La situation est par exemple préoccupante aux Eaux-Vives. Pour enrayer le phénomène, le magistrat estime qu'il faut s'attaquer aux clients des dealers.

Genève compte de nombreux touristes de la drogue venant de France. Ils se rendent en Suisse pour se fournir en produits illicites. Cette politique plus répressive à l'égard des consommateurs a créé un début de polémique à Genève. Certains spécialistes l'on en effet jugée inadaptée à la situation.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!