RDC: Laurent Nkunda réprimandé par l'émissaire spécial des Nations unies

Actualisé

RDCLaurent Nkunda réprimandé par l'émissaire spécial des Nations unies

L'émissaire spécial des Nations unies au Congo-Kinshasa a réprimandé le chef rebelle Laurent Nkunda pour avoir rompu le cessez-le-feu de fin octobre.

L'émissaire spécial des Nations unies au Congo-Kinshasa a réprimandé le chef rebelle Laurent Nkunda pour avoir rompu le cessez-le-feu de fin octobre, au cours d'une deuxième série de négociations de paix, samedi, selon des vidéos prises pendant la réunion et communiquées par l'ONU.

Sur les images, on voit l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo en colère contre Laurent Nkunda, pour avoir lancé la semaine dernière une nouvelle offensive à la frontière avec l'Ouganda. Ses troupes y contrôlent désormais deux postes et une ville.

«Vous faites de moi la risée», a déclaré Olusegun Obasanjo, furieux. «Vous ne m'avez pas renvoyé la confiance que je vous avais accordée et je suis déçu». Les deux hommes se sont rencontrés pendant plus d'une heure dans la ville de Jomba, tenue par les rebelles, non loin de la frontière ougandaise.

Les insurgés ont lancé cette offensive le 22 novembre dans la ville d'Ishasha, cherchant à expulser du pays quelque 1500 miliciens hutus, dont beaucoup pourraient être des Rwandais déjà exilés du Congo-Kinshasa. Plus de 10'000 personnes ont fui vers l'Ouganda voisin, face à l'ampleur des violences.

Les rebelles et les soldats du gouvernement de Joseph Kabila, tous, sont accusés de graves atrocités perpetrées sur les civils. Laurent Nkunda faisait partie de l'armée nationale congolaise jusqu'en 2004.

Depuis l'intensification des combats le 28 août, plus de 250'000 personnes ont abandonné leur domicile face à l'offensive rebelle. (ap)

Ton opinion