Actualisé 27.07.2015 à 21:03

Football

Lausanne a eu le ballon, Xamax la victoire

Un but de l'Argentin Dante Senger avant la pause a suffi aux Neuchâtelois pour battre les Vaudois lundi à la Maladière (1-0). Un succès acquis au courage devant 6224 spectateurs ravis.

de
Tim Guillemin, Neuchâtel
Dante Senger a marqué le seul but de la rencontre à la 34e minute de jeu.

Dante Senger a marqué le seul but de la rencontre à la 34e minute de jeu.

«La semaine dernière, à Schaffhouse, on n'a pas montré le vrai visage de Xamax. Ce soir, oui. On a fait plaisir à notre public et on lui a offert un vrai et beau derby romand.» Laurent Walthert, brassard de capitaine aux couleurs du canton de Neuchâtel au bras, n'a pas manqué d'exprimer une certaine fierté, quelques minutes après la victoire de son Xamax FCS face à Lausanne, lundi. Après avoir communié avec le public, assis dans les seize mètres, les Neuchâtelois ont eu droit à une longue salve d'applaudissements. Oui, le retour à domicile de Xamax dans l'élite du football suisse s'est bien déroulé, grâce à ce but tout en opportunisme du chasseur de buts argentin Dante Senger, bien servi par Mehdi Challandes (34e).

Les 6224 spectateurs présents à la Maladière ont eu droit à un beau spectacle et ne regretteront pas le déplacement. Rien ne dit qu'ils seront aussi nombreux face à Wil la semaine prochaine, mais, au moins, ils ont vécu une soirée enthousiasmante et ont vu des Neuchâtelois jouer avec cœur. «Lausanne nous a dominé et on a souffert, mais on s'y attendait. C'est en se battant, en s'arrachant, que l'on va gagner des matches dans ce championnat de Challenge League», a relevé Roberto Cattilaz, entraîneur heureux d'un Xamax combatif.

La maîtrise du jeu, elle, a été lausannoise de la première à la dernière minute et le seul tort des Vaudois est de ne pas avoir concrétisé leur emprise. Ils ont eu les occasions, pourtant, mais Jocelyn Roux, Alexandre Pasche et David Marazzi ont tour à tour échoué dans leur objectif de tromper Laurent Walthert, le très bon gardien neuchâtelois. Le latéral a notamment eu la balle du 1-1 à la 88e, lorsque, magnifiquement décalé par le pied gauche magique de Xavier Margairaz, il s'est retrouvé seul face au dernier rempart de Xamax. Heureusement pour les «rouge et noir», Walthert avait tout compris, tout anticipé, et est sorti vainqueur de ce duel.

Il ne restait alors plus qu'au kop neuchâtelois à crier sa joie et à célébrer ce retour gagnant à domicile. Au delà de l'aspect purement émotionnel, le soulagement est également comptable dans cette Challenge League qui s'annonce ultra-compétitive. Wil, Le Mont, Chiasso et Bienne, les quatre derniers de la saison 2014/2015, se sont tous renforcés sur le papier et il fallait absolument faire des points pour éviter d'être déjà largué après deux journées. Rien ne dit que Xamax jouera les derniers rôles cette saison, mais il était bon, déjà, de ne pas perdre de temps.

Et Lausanne, alors? Dans le jeu, tout a bien été et l'on a vraiment aperçu par moments le style que Fabio Celestini veut imposer à cette équipe, fait de passes rapides au ras du sol. Le mot de la fin? Il est pour Xavier Margairaz: «On doit être plus performant dans les trente derniers mètres, les nôtres et ceux de l'adversaire». Les soixante autres, eux, vont plutôt bien.

Neuchâtel Xamax - Lausanne-Sport 1-0 (1-0)

6224 spectateurs.

Arbitre: Fähndrich.

But: 34e Senger

Xamax: Walthert; Gomes, Witschi, Bize (73e Erard), Zesiger; Mveng, Di Nardo, De Coulon (76e Oberli), Challandes (66e Delley); Savic, Senger.

Entraîneur: Roberto Cattilaz

Lausanne: Da Silva; Lavanchy, Monteiro, Gétaz, Bühler (60e Marazzi), Custodio, Ming, Dessarzin, Pasche; Zeqiri (71e Rushenguziminega), Roux (60e Margairaz)

Entraîneur: Fabio Celestini

Notes: Avertissements à Walthert, Di Nardo, Bize et Savic (Xamax), Monteiro, Gétaz, Lavanchy et Dessarzin (LS).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!