Hockey – LNA: Lausanne bat Bienne et se rassure

Actualisé

Hockey – LNALausanne bat Bienne et se rassure

Les Vaudois ont connu quelques soucis au démarrage, mais ont fini par faire une belle opération en battant Bienne (6-3) à domicile. Au Hallenstadion, Fribourg s'est imposé 4-3 ap face aux Zurich Lions.

par
Robin Carrel

Le LHC respire quelque peu, après quatre revers subis lors de ses cinq dernières parties. Les Vaudois se sont montrés fébriles pendant 25 minutes, avant de reprendre confiance au cours d'une partie qu'ils ont fini par remporter largement. Le score est trompeur, mais il démontre aussi le travail qu'il reste à effectuer à Mike McNamara, conforté jusqu'à la prochaine trêve internationale dans ses fonctions d'entraîneur par les dirigeants seelandais.

Lausanne n'a mis que 39 secondes à faire pleuvoir des nuées de peluches sur sa glace. Le temps nécessaire à Junland pour trouver le mollet de Jeffrey, sur le 1-0. Cet avantage a été de courte durée, puisque Caminada a réussi à encaisser une égalisation rocambolesque 55 secondes plus tard. Le portier remplaçant de Huet (malade) a manqué sa relance, avant de voir un tir contré lui rebondir sur le casque et filer sur la crosse de Rossi, à 10 centimètres du but vide.

Pas la soirée de Wetzel

Il fallait bien quelques erreurs individuelles pour permettre à deux formations dans le doute de trouver le fond des filets. La suite du premier tiers a été d'une incroyable faiblesse technique. Les tirs ratés ont, en effet, succédé aux passes à l'envers... Wetzel (poteaux à la 9e et transversale à la 32e) d'un côté et Ryser (cage béante manquée du revers à la 27e) de l'autre auraient pu faire évoluer le score. C'est finalement Froidevaux qui a trouvé la faille à la 29e, profitant d'un magnifique service de Pesonen, et enfin lancé les siens sur la bonne voie.

A la recherche d'un contrat pour la saison prochaine, Miéville s'est fait sa propre publicité sur le 3-1. Le No 23 de Malley est allé tromper Hiller à peine revenu de la seconde pause, alors que les siens évoluaient à 4 contre 5. La troupe de Dan Ratushny a mis un terme au suspense et à l'après-midi de travail du dernier rempart biennois à la 43e. Danielsson, d'une habile déviation, a inscrit là son 2e but de l'exercice seulement, le premier depuis le 30 septembre dernier.

Entré en lieu et place de Hiller pour la première fois cette saison en LNA, Rytz n'a pas eu le temps de prendre confiance. Le Biennois s'est, en effet, incliné sur le premier tir adressé dans sa direction par Jeffrey (45e). Le missile de Fey sur le 5-2 deux minutes plus tard ou le coup de poignt de Rossi à la 58e n'y ont pas changé grand chose, car Danielsson a réussi un doublé du patin à la 53e, profitant de l'expulsion de Wetzel pour une charge sévère sur Walsky. Les Lions pourront aller l'esprit libéré à Langnau mardi, pour y disputer leur quart de finale de Coupe de Suisse: Lugano et la barre sont désormais distancés de huit longueurs.

Fribourg s'impose

A Zurich, Fribourg a cru longtemps pouvoir empocher les trois points. Notamment lorsque Cervenka s'est fait l'auteur du 1-3 à la 42e. Mais les Lions n'ont pas abdiqué et Roman Wick a pu signer son deuxième but à la 49e pour le 2-3. Puis à la 58e, c'est un tir de Geering qui a eu raison de Dennis Saikkonen par ailleurs excellent dans la cage fribourgeoise. La partie s'est donc jouée en prolongation et à onze secondes du terme, c'est Birner qui a pu battre Flüeler et donner un point supplémentaire aux Dragons. A noter que Zurich aurait dû gagner ce match lors des cinq minutes additionnelles, mais la maladresse des attaquants alémaniques et Saikkonen ont empêché ce scénario de se produire.

Ce succès conclut un week-end à cinq points pour les Fribourgeois. Malgré ce revers, Zurich repasse en tête du classement avec un point d'avance sur Zoug.

Ton opinion