LNB: Lausanne démarre bien, Ajoie surpris à domicile

Actualisé

LNBLausanne démarre bien, Ajoie surpris à domicile

Les play-off de LNB ont démarré de manière idéale pour Lausanne, qui s'est imposé 5-2 face à Viège dans l'acte I du quart de finale. Vainqueur du tour préliminaire, Ajoie a en revanche trébuché face au promu Red Ice Martigny-Verbier (2-6).

Lausanne a débuté les play-off sur les chapeaux de roue.

Lausanne a débuté les play-off sur les chapeaux de roue.

Les absences conjuguées de Genoway, Conz et Seydoux (blessés) n'ont finalement pas troublé le LHC. Les hommes de Gerd Zenhäusern menaient 3-0 à l'issue de la première période grâce notamment à Joël Fröhlicher, qui inscrivait le troisième but d'un tir de la ligne bleue en «power play». Le no 11 lausannois terminait la partie avec 3 points à son actif, comme son équipier Jeff Ulmer (2 buts, 1 assist).

Viège retrouvait certes des couleurs dans le deuxième tiers, revenant à une longueur en profitant notamment d'une double supériorité numérique. Mais le LHC reprenait le large 84'' après le 3-2 à la suite d'une réussite d'Ulmer, là encore à 5 contre 4. Il assurait sa victoire à 41'' du terme d'un troisième tiers qui était surtout marqué par une bagarre générale consécutive à une faute grossière commise par Sandro Wiedmer sur Thomas Déruns.

Le triplé de Charpentier

Les play-off constituent bien un nouveau championnat. Vainqueur à cinq reprises de Red Ice en cinq duels livrés en saison régulière, Ajoie l'a appris à ses dépens. Les Jurassiens ont été nettement dominés par Martigny-Verbier, qui a pu compter sur un Marco Charpentier en verve (3 buts). Ils revenaient certes à 1-1 grâce au MVP de la LNB James Desmarais (18e), mais encaissaient ensuite quatre buts consécutivement.

La Chaux-de-Fonds a également totalement manqué son affaire en terre soleuroise, où il reste sur neuf matches sans victoire. La troupe de Gary Sheehan s'est inclinée 5-0 à Olten, où l'ancien international Paul Di Pietro (42 ans) s'est particulièrement mis en évidence. Le vainqueur de la Coupe Stanley 1993 réussissait un doublé, trouvant la faille à chaque fois en supériorité numérique.

Champion en titre, Langenthal n'a pas tremblé face aux GCK Lions (8-0). La messe était dite après 12'43'', les Bernois menant alors déjà 4-0. La triplette offensive Kelly/Campbell/Tschannen avait fait le forcing d'entrée, réalisant 7 points au total sur ces quatre premiers buts.

LNB. Play-off, quarts de finale (best of 7). 1er match: Ajoie - Red Ice Martigny-Verbier 2-6 (1-1 0-2 1-3). Langenthal - GCK Lions 8-0 (4-0 2-0 2-0). Olten - La Chaux-de-Fonds 5-0 (1-0 3-0 1-0). Lausanne - Viège 5-2 (3-0 1-2 1-0).

(ats)

Ton opinion