Hockey - Barrage LNA/LNB: Lausanne doit encore patienter
Actualisé

Hockey - Barrage LNA/LNBLausanne doit encore patienter

Surpris par Bienne, le LHC n'a pas converti son 1er puck de match. Il devra gagner au Stade de Glace, samedi, pour rejoindre la LNA.

par
Julien Caloz
Malley

Lausanne avait déjà perdu après 4'09, lorsque l'attaquant biennois Zigerli a transpercé Mona. La première réussite obtenue lors de chaque match de la série a toujours offert la victoire à son auteur, alors pourquoi pas cette fois? Pourquoi les choses seraient-elles différentes lorsque le LHC joue son destin devant 9000 personnes venues faire la fête? L'histoire n'a jamais épargné Lausanne, tombé en division inférieure 5 ans plus tôt au terme d'une soirée semblable à celle-ci.

«On n'a pas échoué. On est le petit club, on doit encore se battre contre un Bienne renforcé par l'arrivée de Barras. On n'échoue rien du tout», s'est agité Olivier Keller en bord de glace, avant de renvoyer la pression aux miséreux: «Jay-Jay Aeschlimann (n.d.l.r.: ex-LHC notamment) m'a dit: «Tu as la pression lorsque tu n'as plus d'argent pour nourrir tes enfants. Pas avant.»

Avec ou sans le poids de l'enjeu, le LHC jouera sa promotion samedi soir (19h45) à Bienne lors du 7e et dernier acte. «On va tout laisser sur la glace, et arrivera ce qui doit arriver», a lancé Jonathan Roy. «Il faudra rester calme, les faire paniquer progressivement», a prévu le No 15, à l'heure où le vestiaire bernois s'est «remis au boulot sans penser au passé», selon Sébastien Bordeleau.

Lausanne HC - EHC Bienne: 1-4 (0-1;1-2;0-1)

Buts:

Zigerli (Loetscher, Jackman) 0-1.

Tschantré (Ehrensperger) 0-2.

Ehrensperger (Peter) 0-3.

Roy (Tremblay) 1-3.

Barras (Truttmann) 1-4.

Réaction d'orgueil

Les coéquipiers de Jackman se sont rapidement chargés d’éliminer la pression qui pesait sur leurs épaules. Bienne a mené 1-0 puis 2-0 dès le début du deuxième tiers. Après avoir manqué le but vide quelques secondes plus tôt, Barras a apprécié la réussite de Tschantré (22e) avant qu’Ehrensperger ne donne trois longueurs d’avance aux siens, en infériorité numérique (!). Revenu au score grâce à Roy, le Lausanne HC a touché le poteau (52e, Leeger) au cours d’une troisième période pauvre en rebondissements. C’est finalement Barras qui a conclu dans le but vide.

Ton opinion