Hockey - LNA: Lausanne est à soixante minutes de ses vacances
Actualisé

Hockey - LNALausanne est à soixante minutes de ses vacances

Le LHC n'a plus le droit à l'erreur. Lourdement défaits mardi à Malley (1-7), les Vaudois sont désormais menés 3-1 dans leur série de play-off face à Zurich.

par
Robin Carrel
Lausanne
Lausanne s'est incliné face à Zurich, mardi soir.

Lausanne s'est incliné face à Zurich, mardi soir.

Les Vaudois ont beau tout tenter depuis trois rencontres, ça ne suffit plus. Mardi, comme d'habitude, les hommes de Heinz Ehlers ont laissé leurs tripes sur la glace et défendu comme des morts de faim. Malheureusement pour eux, les Zurichois sont clairement montés en puissance depuis le début de la série. Pendant que le LHC bataillait pour obtenir in extremis le dernier ticket pour les play-off, Zurich pouvait se reposer et panser les plaies de ses internationaux, rentrés frustrés des JO. La troupe de Marc Crawford évolue dorénavant un cran au-dessus de son adversaire et ça suffira pour décider du sort de cet affrontement.

Devant des tribunes combles, le LHC a eu le mérite de tenir un peu plus d'une période. L'égalisation de Daniel Bang était toutefois un leurre, qui n'a fait qu'attiser l'espoir des 8000 fans de Malley. La fatigue arrivant, les espaces sont devenus béants et Zurich s'y est engouffré avec délice.

Lausanne ira jeudi soir au Hallenstadion le dos au mur: les Zurich Lions y joueront le premier de leurs trois pucks de qualification pour les demi-finales. Une élimination des play-off en cinq matches ne serait en rien infamante pour le néo-promu. Les Vaudois auraient, en effet, signé pour un tel scénario il y a à peine trois semaines. Vu les circonstances, le début des vacances risque toutefois d'être peuplé de regrets. A moins que l'énergie du désespoir ne permette au LHC de réaliser un nouveau miracle.

Lausanne - Zurich Lions 1-7 (1-1 0-3 0-3) Malley.

8000 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Reiber/Wiegand, Kaderli/Wüst. Buts: 5e Wick (Bergeron) 0-1. 17e Bang (Setzinger, Hytönen/à 5 contre 4) 1-1. 24e Cunti (Bärtschi/à 5 contre 4) 1-2. 29e Stoffel (Bastl) 1-3. 40e (39'10) Keller (Geering, Shannon) 1-4. 51e Shannon (à 4 contre 5!) 1-5. 55e Keller (McCarthy, Stoffel/à 5 contre 4) 1-6. 58e Kenins (Trachsler) 1-7.

Pénalités: 6 x 2' 5' et pénalité de match contre Lausanne; 5 x 2' 5' et pénalité de match (Geering) contre les Zurich Lions. Topscorers PostFinance: Hytönen; Wick.

Lausanne: Huet; Jannik Fischer, Lardi; Gobbi, Leeger; Stalder, Genazzi; Seydoux; Setzinger, Genoway, Conz; Antonietti, Hytönen, Bang; Neuenschwander, Froidevaux, Déruns; Gailland, Savary, Simon Fischer.

Zurich Lions: Flüeler; Stoffel, Bergeron; Blindenbacher, Geering; Seger, Schnyder; McCarthy; Nilsson, Cunti, Wick; Keller, Shannon, Schäppi; Bärtschi, Trachsler, Kenins; Fritsche, Senteler, Bastl; Baltisberger.

Notes: Lausanne sans Morant, Bürki (blessés), Primeau, Reist ni Fleury (surnuméraires), les Zurich Lions sans Tabacek (étranger surnuméraire).

Facile. Wick a profité d’un marquage large pour tourner autour de la cage et ouvrir le score dès la 5e. Baltisberger et Kenins ont manqué le break à la 12e et Bang en a profité pour égaliser 5 minutes après. Cunti a allumé le poteau (17e), puis Kenins et Bärtschi ont buté sur Huet. La solution est venue de Cunti, auteur d’une volée à la 24e. Stoffel a creusé l’écart en marquant pour la 1re fois en 4 ans (29e) et Keller a profité d’une passe lumineuse de Geering pour enfiler le 1-4 (40e). Shannon a inscrit le 5e but des siens (51e). Keller (55e) et Kenins (58e) ont définitivement alourdi le score.

Etienne Froidevaux (attaquant du LHC): «Non, je ne pense pas que nous étions trop fatigués... Je crois surtout que, lorsque nous étions menés 2-1 ou 3-1, nous avons trop essayé de marquer. Et contre Zurich, quand on fait beaucoup d'erreurs... Nous avions toujours la même motivation, mais nous n'avons pas été assez stables défensivement. C'est un match à oublier. Ce n'est toutefois pas fini, il faut quatre victoires pour passer. Jeudi, on jouera notre vie à Zurich. Je tiens aussi à faire des compliments à notre public. Il a été extraordinaire lors des deux matches que nous avons joué à Malley. On va essayer de les remercier en leur offrant un nouveau match ici samedi prochain.»

Caryl Neuenschwander (attaquant du LHC): «Nous n'avons pas souvent eu le puck et, au fil du match, on a commencé à se frustrer et à perdre de l'énergie à force de patiner après la rondelle. Si nous ne sommes pas à 100%, Zurich utilise cela directement. C'est un jeu d'erreur et à cause de la fatigue et de l'émotion, nous nous sommes écartés de notre chemin. Nous l'avons payé cash. Ce qui est bien, c'est que jeudi, tout recommencera à 0-0. Il faut croire en nos chances et tout donner pour arracher un match de plus. »

Ton opinion