Lausanne FM changera de nom mais n'est pas à vendre
Actualisé

Lausanne FM changera de nom mais n'est pas à vendre

Rédaction décimée, rumeurs de changement de nom et de vente à un groupe français... La «radio
privée No 1 en Suisse» est au cœur des rumeurs.

La radio Lausanne FM vit au rythme des départs et des ouï-dire ces dernières semaines. D'anciens employés s'inquiètent de la brièveté des journaux matinaux et de la quasi-absence d'info locale. Certains évoquent même la vente possible de la radio à un groupe français.

Propriétaire de Lausanne FM, le Genevois Antoine de Raemy songe-t-il à la vendre? «J'ai reçu en effet quatre belles offres en 2007, mais je ne suis pas vendeur! Il est cependant vrai que la radio va modifier son nom pour devenir L' FM au printemps, afin de ne pas trop sonner lausannois.» Antoine de Raemy a réaffirmé, hier, l'ancrage bien vaudois de sa radio, avec «un renforcement de l'info locale de terrain».

Pourtant la rédaction lausannoise de journalistes se résume désormais à son seul rédacteur en chef, le Français Rodolph de Marco, et d'un journaliste sportif. Exit tous les noms qui figurent encore sur le site web. «Je regrette ces départs, déclare Rodolph de Marco, mais notre radio bouge et se développe. Et je réfute la rumeur qui prétend que nous traitons moins d'infos locales et régionales.» En écho à Antoine de Raemy, il parle de prochains nouveaux recrutements. Des journalistes professionnels? Il préfère rester vague à ce sujet. Quant au propriétaire, il précise qu'une rubrique économique verra le jour fin février, en collaboration avec L'Agegi.

Frédéric Nejad

Ton opinion