Hockey - LNA: Lausanne HC: trois points, Cristobal Huet et c'est tout
Actualisé

Hockey - LNALausanne HC: trois points, Cristobal Huet et c'est tout

Plus opportuniste, le néo-promu a damé le pion à des Seelandais en mal de réussite, mardi, au terme d'un match de petite cuvée.

par
Marc Fragnière
Bienne
L'international français du LHC a fait le malheur des Biennois, hier au Stade de Glace.

L'international français du LHC a fait le malheur des Biennois, hier au Stade de Glace.

Dans une partie opposant deux équipes auxquelles les projections d'avant-saison promettaient­ les play-out, le niveau de jeu a rarement été élevé. De part et d'autre, les imprécisions ont longtemps miné un hockey déjà extrêmement pauvre et décliné en slow motion. Il a ainsi fallu attendre la 43e et la réduction du score biennoise pour que le match s'emballe enfin.

Au final, Lausanne a profité de sa balade seelandaise pour remplir son escarcelle de 3 précieux points et poursuivre sur la lancée victorieuse amorcée dimanche contre Rapperswil. Le voyage en terre horlogère aura aussi permis à Heinz Ehlers de constater avec soulagement que son cerbère titulaire, Cristobal Huet, s'est bien remis de ses ennuis de dos. Ménagé lors des deux derniers matches, le portier n'avait que deux jours d'entraînement sous la mitaine. Ça ne l'a pas empêché de briller. «On savait que Bienne mettrait beaucoup de pucks sur le but. J'y étais préparé», a averti le Français, conscient que son équipe n'avait pas livré un match d'anthologie: « Au début, on a fait de bonnes choses. Après, ça s'est compliqué avec la pression biennoise. Finalement on s'en est sorti.»

Tout le contraire d'un HC Bienne, qui, pour la première fois de la saison, n'a pas augmenté son capital à domicile. «On a de la peine contre nos adversaires directs pour une place en play-off», a relevé Kevin Fey, avant de regretter un 2e tiers catastrophique et d'espérer rebondir, ce week-end, contre les rivaux plus huppés que sont Genève et Berne.

Stade de glace: 4462 spectateurs.

Arbitre: Eichmann/Koch.

Buts: 28e Simon Fischer (Setzinger, Reist) 0-1. 31e Neuenschwander (Leeger/à 5 contre 4) 0-2. 43e Beaudoin (Spylo, Bell/à 5 contre 4) 1-2.

Bienne: Meili; Truttmann, Bell; Fey, Gossweiler; Cadonau, Gloor; Untersander, Christian Moser; Marc Wieser, Kellenberger, Beaudoin; MacMurchy, Peter, Spylo; Martin Ulmer, Kamber, Herburger; Sebastian Sutter, Füglister, Wetzel.

Lausanne: Huet; Gobbi, Leeger; Lardi, Jannik Fischer; Stalder, Reist; Genazzi; Antonietti, Hytönen, Bang; Neuenschwander, Froidevaux, Ulmann; Primeau,

Genoway, Setzinger; Deruns, Conz, Bürki; Simon Fischer.

Pénalités: 2 x 2' contre Bienne, 5 x 2' contre Lausanne.

Maigre

Fruit du hasard et de l’abnégation du 13e attaquant vaudois, Simon Fischer, l’ouverture du score est tombée peu avant la mi-match. Elle a été

rapidement suivie du 0-2 de Neuenchwander, obtenu en supériorité numérique. Sur l’action précédente, Peter, parti en contre, avait armé le poteau droit de Huet... Autant dire que le salaire du LHC était royal à cet instant. Bienne a enfin débloqué son compteur à la 43e, en situation spéciale. Beaudoin a profité d’un rebond et s’est montré plus prompt que Jannik Fischer. Huet a ensuite préservé l’acquis des visiteurs.

Ton opinion