Hockey sur glace: Lausanne remporte un derby placé sous haute tension

Publié

Hockey sur glaceLausanne remporte un derby placé sous haute tension

Les Lions ont dominé FR Gottéron (5-3), samedi soir à la Vaudoise aréna, au terme d’un match plein de rebondissements et au bout du suspense. 

par
Chris Geiger
(Lausanne)
Contre Fribourg, les supporters du LHC avaient un message à faire passer.

Contre Fribourg, les supporters du LHC avaient un message à faire passer.

Pascal Muller/freshfocus

Distribution de tracts à l’ensemble des spectateurs de la Vaudoise aréna, banderoles explicites brandies à l’entrée des joueurs: la Section Ouest a clairement affiché son ras-le-bol samedi soir avant le coup d’envoi du troisième derby romand de la saison opposant le Lausanne HC à FR Gottéron. 

Avertis et sous grande pression, les Lions se savaient attendus au tournant face à des Dragons en grande forme, qui restaient sur cinq succès de suite. Ils ont enfin répondu aux attentes en s’imposant (5-3) face à la formation dirigée par Christian Dubé, mettant ainsi un terme à leur spirale négative.

La lettre de la Section Ouest aux joueurs et aux dirigeants du LHC.

La lettre de la Section Ouest aux joueurs et aux dirigeants du LHC.

Pour marquer leurs premiers points en 2023, les Vaudois sont parfaitement entrés dans leur partie. De retour au jeu après avoir purgé ses trois matches de suspension, Sekac a ainsi ouvert le score sur son tout premier puck (2e, 1-0). Profitant du momentum, Frick a bien cru alourdir la marque dans la foulée, mais son envoi a terminé sur le montant de Hughes (5e).

Cette grosse opportunité à mettre au crédit du capitaine du LHC a paradoxalement réveillé Gottéron, qui a dominé les débats jusqu’à l’égalisation logique de Dufner, idéalement servi par un Sörensen des grands soirs (14e, 1-1). 

Tiers médian de feu

S’en est suivi un chassé-croisé haletant entre Lausannois et Fribourgeois. Lancé à pleine vitesse, Jäger a permis à son équipe de reprendre les devants (22e, 2-1). Mais Sörensen a profité du troisième power play accordé aux Dragons pour égaliser à nouveau (28e, 2-2). La fête de tirs s’est poursuivie au cours d’un tiers médian totalement débridé. Sidler (31e, 3-2), de retour du Mondial M20, puis Frick (38e, 4-2) sont encore parvenus à tromper la vigilance du néo-portier international, alors que De la Rose, à la réception d’un nouveau caviar de Sörensen, a redonné espoir à Gottéron (40e, 4-3).

Dos au mur, les visiteurs ont logiquement poussé dans la dernière période et la tension est montée d’un cran. Le penalty manqué par Raffl (52e) aurait pu coûter cher si Sörensen, qui a éclaboussé la partie de son talent, n’avait pas manqué la cage vide dans les tout derniers instants du match (58e). La délivrance pour les Lions est finalement intervenue à une seconde de la sirène finale, dans la cage vide, grâce au deuxième but de Frick (60e, 5-3).


Avec ces trois points capitaux, Lausanne s’est offert un petit répit et une réconciliation momentanée avec son public. Il a désormais six jours devant lui pour construire sur ce succès et préparer au mieux le duel importantissime contre Kloten prévu vendredi prochain à Malley. De son côté, Gottéron aura l’occasion de réenclencher la marche en avant dès mardi avec la réception d’Ajoie. 


Lausanne - FR Gottéron 5-3 (1-1 3-2 1-0)

Vaudoise aréna, 8809 spectateurs. Arbitres: MM. Lemelin, Ruprecht; Altmann, Gurtner.

Buts: 2e Sekac (Jelovac, Pedretti) 1-0, 14e Dufner (Sörensen) 1-1, 22e Jäger (Jelovac) 2-1, 28e Sörensen (Diaz / 5c4) 2-2, 31e Sidler (Gernat / 5c4) 3-2, 38e Frick (Gernat) 4-2, 40e De la Rose (Sörensen) 4-3, 60e Frick (cage vide) 5-3.

Lausanne: Punnenovs; Gernat, Frick; Jelovac, Marti; Glauser, Genazzi; Sidler; Hügli, Jäger, Raffl; Bozon, Maillard, Kenins; Kovacs, Emmerton, Salomäki; Riat, Fuchs, Sekac; Pedretti. Entraîneur: Geoff Ward.

FR Gottéron: Hughes; Gunderson, Jecker; Diaz, Seiler; Sutter, Dufner; Chavaillaz; Bertschy, Rask, Mottet; Bykov, Walser, Jörg; Schmid, Desharnais, Kuokkanen; Marchon, De la Rose, Sörensen; Rossi. Entraîneur: Christian Dubé.

Pénalités: 7 x 2’ contre Lausanne; 2 x 2’ contre FR Gottéron.

Notes: Lausanne sans Stephan, Heldner, Krakauskas (blessés), Almond (malade), Laurikainen, Holdener, Perrenoud, Audette, ni Panik (surnuméraires). FR Gottéron sans Berra, Sprunger (blessés), ni Vainio (surnuméraire). Temps-mort pris par FR Gottéron (58e).

Ton opinion