Football – Lausanne signe un sacré exploit à Saint-Gall
Actualisé

FootballLausanne signe un sacré exploit à Saint-Gall

En l’emportant 1-0 au Kybunpark grâce à un autogoal très vite tombé, les Vaudois ont abandonné la lanterne rouge. Diaw a signé l’arrêt qu’il fallait (67e) et Puertas manqué un penalty, heureusement sans conséquence (82e).

par
Nicolas Jacquier, Saint-Gall
Andy Mueller/freshfocus

Il faut laisser au FC Saint-Gall d’être en communion participative avec le peuple vert de ses supporters. Si cela n’exclut pas les dérapages (comme on avait pu s’en rendre compte lors de la réception de Sion dans un match marqué par les insultes racistes dont avait été victime son gardien Fayulu), cela garantit une atmosphère sans doute unique en Suisse. Au moment où Lausanne peine à remplir la Tuilière, avec des affluences qui n’ont pas décollé et un soutien fort distant hormis celui, précieux, de son fidèle kop, le Kybunpark déborde de passion constante, revisitée saison après saison.

C’est dans ce contexte très particulier que Lamine Koné devait effectuer ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Le forfait d’un Grippo insuffisamment remis de sa blessure au genou gauche a précipité la titularisation d’un défenseur qui n’avait plus disputé le moindre match depuis le... 16 mai (victoire 2-0 à Nice avec Strasbourg). Autre changement par rapport au onze de départ aligné contre Lugano avant la pause internationale, l’apparition du jeune Alvyn Sanches (18 ans) à la place de Mahou.

Le visiteur, dont le dernier déplacement à l’autre bout du pays s’était soldé par une débandade - 5-0 au printemps dernier -, allait connaître un début de match idéal. Sur un centre inoffensif de Coyle, Nuhu, pourtant seul, trouvait le moyen de catapulter le ballon au fond de ses filets - un geste traduisant l’étrange fébrilité d’un FC Saint-Gall qui demeurait pourtant sur deux exploits (victoires contre Young Boys et Bâle). Admirables dans leur volonté de bousculer leur hôte, les joueurs de Borenovic devaient livrer une première période d’excellente facture.

Lausanne a failli regretter ses occasions

Créateurs de danger, on les a vus mettre sous pression la défense locale, multiplier les corners et se créer quelques occasions de doubler la mise, notamment quand Puertas trouvait les gants de Zigi à la conclusion d’un joli mouvement (33e). Sinon? Pas grand-chose hormis une déviation vaudoise qui aurait pu tromper Diaw (40e), une frappe de Traoré repoussée par le portier (45e) et une pluie de cartons curieusement distribués par M. Fähndrich dans un duel certes engagé mais plutôt correct. A la pause, Lausanne avait abandonné, au moins provisoirement, sa place de lanterne rouge…

Mais un autre Saint-Gall allait revenir sur la pelouse, se créant plus d’occasions en quelques secondes que ses joueurs ne s’en étaient ménagées durant les 45 minutes initiales. Görtler (50e, tête décroisée) se fabriqua une grosse chance, Youan également (56e). Profitant des espaces abandonnés par son adversaire, Lausanne allait aussi se procurer de quoi se mettre à l’abri, principalement par Puertas, dont la reprise fila juste à côté.

Dans un deuxième acte totalement débridé, Diaw allait s’avérer décisif en sauvant d’une main ferme devant Guillemenot (67e). Alors que Saint-Gall jouait son va-tout, les visiteurs allaient bénéficier d’une chance unique de prendre le large quand l’arbitre leur accordait un penalty. Mais Puertas ratait la transformation de celui-ci en expédiant un missile sur la transversale (82e).

Les Vaudois auraient pu le regretter si Schubert, absolument seul à six mètres de la cage, n’avait pas manqué l’immanquable avant que Mahou, sur le contre, n’ajuste le poteau.Revenu provisoirement à un point de Servette qu’il retrouvera dans une semaine, Lausanne en a profité pour quitter la dernière place en attendant le verdict de Lugano-Lucerne. Il le doit autant à son état d’esprit qu’à une prise de conscience salutaire.

Saint-Gall - Lausanne 0-1 (0-1)

Kybunpark, 15965 spectateurs. Arbitre: M. Fähndrich.

But: 12e Nuhu (autogoal) 0-1.

Saint-Gall: Zigi; Cabral (83e Sutter), Nuhu (72e Besio), Stillhart, Traoré; Görtler, Diarrassouba (46e Ruiz), Fazliji, Schmidt (46e Guillemenot); Youan, Duah (65e Schubert). Entraîneur: P. Zeidler.

Lausanne: Diaw; Chafik, Koné, Monteiro, Husic (70e Suzuki); Kukuruzovic (78e Barès); Sanches (57e Mahou), Puertas, Trazié, Coyle; Amdouni (78e Ouattara). Entraîneur: I. Borenovic.

Notes: Saint-Gall sans Kempter, Stergiou, Kräuchi, N. Lüchinger, Diakité (blessés). Lausanne sans Grippo, Geissmann, Kapo, Turkes (blessés), Nanizayamo, Koyalipou, Tsoungui, George (pas convoqués/M21). 82e: Puertas manque la transformation d’un penalty (latte). 89e: tir de Mahou sur le poteau.

Avertissements: 17e Schmidt. 29e Nuhu et Chafik. 32e Görtler. 37e Trazié. 45e Joao Giao (assistant de Borenovic). 82e Schubert.

Ton opinion

3 commentaires