Challenge League: Lausanne voit ses illusions s'envoler à la Gurzelen

Actualisé

Challenge LeagueLausanne voit ses illusions s'envoler à la Gurzelen

Battus à Bienne dimanche, les hommes de Marco Simone sont désormais relégués à des kilomètres du leader genevois, au classement.

par
Grégory Beaud
Bienne/si

«Au terme de ce match, j'ai honte. Honte de voir mon équipe manquer à ce point d'efficacité.» Si Marco Simone ne mâche pas ses mots, il préférera ne pas en dire plus: «Aujourd'hui, j'ai la rage. C'est pourquoi je n'ai pas parlé à mes joueurs.» Dépité, l'entraîneur des Lausannois sait que ses ouailles ont laissé filer bien plus que les 3 points sur le terrain boueux de la Gurzelen.

Ce lundi, les Vaudois se réveilleront avec un passif de 13 points sur Servette, nouveau leader. Daniele Romano – excellent à Bienne – tente de positiver: «Il reste beaucoup de matches. Notre retard n'a rien d'insurmontable. Nos prochains duels face à Servette, Wohlen et Winterthour seront décisifs.» L'agitateur lausannois, qui a touché le poteau en 1re période, avait imaginé une autre issue à son envoi: «Au moment où j'effectue ma tête, je suis sûr que ça va au fond, a-t-il ragé. Il aurait fallu un peu de réussite. A la mi-temps, nous aurions mérité un avantage de 2 buts.» Un constat que tempère son entraîneur: «Je n'ai pas la sensation que mes joueurs avaient envie d'être efficaces. Je ne souhaite pas analyser notre partie. C'est du blabla. Perdre ici, c'est honteux.»

Seule certitude: mercredi, le LS devra gagner face au voisin genevois, dans un derby lémanique de la dernière chance. Si ses joueurs sont adeptes de la méthode Coué, Simone est fataliste: «Depuis que je suis là, cette équipe ne sait pas gagner deux fois de suite. Il est impossible de regarder vers le haut.»

Servette leader

Servette, vainqueur samedi, possède deux points d'avance sur Wohlen qui a toutefois joué deux matches de moins. La rencontre des Argoviens dimanche au Mont a été renvoyée. Tenu en échec 0-0 au Cornaredo par Wil, Lugano est à quatre longueurs des Genevois.

Inefficacité. En 1re période, les Lausannois ont campé dans la moitié de terrain seelandaise. Malonga (11e), Veloso (15e) et surtout Romano (21e, 26e et 28e) ont été proches de tromper le gardien adverse. A la 44e, Dupuis s'est également heurté à Salvi. Bienne s'est réveillé après le thé. Pimenta (56e) est passé tout près de marquer. A la 79e, un solo d'Ukoh a mené à l'ouverture du score de Siegrist. Seul, l'ancien joueur lucernois n'a pas laissé passer sa chance. Peu après, Fickentscher a sauvé la baraque face au buteur adverse.

Bienne - Lausanne-Sport 1-0 (0-0)

Gurzelen, 670 spectateurs. Arbitre: Huwiler

Buts: 79e Siegrist 1-0.

Bienne (4-4-2): 18. Salvi; 2. Zangger, 26. Manière, 4. Sejmenovic, 17. Elmer; 23. Peyretti (78e Safari), 7. Ukoh, 8. Silberbauer (67e Rodrigues), 24. Nkoum; 13. Pimenta (64e Siegrist), 10. Salamand.

Lausanne (3-5-2): 1. Fickentscher; 27. Krasniqi, 6. Katz, 13. De Pierro; 8. Veloso, 4. Malonga, 28. Maouche (90e Yang Yang), 15. Romano (86e Salihaj), 11. Marazzi; 7. Dupuis, 10. Delclos (62e Dessarzin).

Avrtissement: Zangger.

Ton opinion