Etats-Unis - L’avocat qui avait orchestré son propre «meurtre» se rend à la police
Publié

États-UnisL’avocat qui avait orchestré son propre «meurtre» se rend à la police

Après avoir survécu à une tentative d’assassinat, planifiée par lui-même pour faire toucher l’assurance vie à son fils, Alex Murdaugh s’est présenté au centre de détention de Hampton jeudi.

Un avocat américain influent, dont la femme et le fils ont été tués, s’est rendu jeudi à la police qui l’accuse d’avoir organisé, sans succès, son propre meurtre dans le cadre d’une fraude à l’assurance.

Au cœur d’une affaire à tiroirs qui tient les États-Unis en haleine, Alex Murdaugh s’est présenté en fin de matinée au centre de détention du comté de Hampton, en Caroline du Sud, a dit à l’AFP une employée de la prison.

Dix millions de dollars d’assurance vie

L’avocat de 53 ans nie toute responsabilité dans la mort de son épouse Maggie et de son fils Paul, un étudiant de 22 ans, qu’il a découverts criblés de balles, le 7 juin, devant le pavillon de chasse familial.

Il reconnaît en revanche avoir demandé à un ancien client de l’abattre afin que son dernier fils encore en vie touche 10 millions de dollars d’assurance vie. Le tireur l’a blessé à la tête le 4 septembre, mais Alex Murdaugh a survécu.

C’est dans le cadre de cette tentative de fraude à l’assurance qu’il s’est rendu aux autorités, a déclaré son avocat Jim Griffin à plusieurs médias.

Les ennuis judiciaires d’Alex Murdaugh, qui selon ses avocats souffre d’une addiction aux opiacés depuis vingt ans, ne s’arrêteront sans doute pas là.

La police enquête également sur des accusations de détournements de fonds dans son cabinet d’avocats et vient d’ouvrir des investigations sur la mort de son employée de maison en 2018.

Des morts en pagaille

Alex Murdaugh avait alors expliqué que Gloria Satterfield, qui travaillait depuis plus de vingt ans pour la famille, était tombée dans les escaliers après avoir trébuché sur son chien, et la mort avait été classée comme «naturelle».

«Sur la base d’une requête du médecin légiste du comté de Hampton et d’informations reçues dans le cadre d’autres enquêtes impliquant Alex Murdaugh», la police a finalement annoncé mercredi rouvrir le dossier.

Par ailleurs, elle avait déjà rouvert en juin une enquête sur le décès d’un jeune homme de 19 ans, Stephen Smith, retrouvé mort en 2015 le long d’une route située près de la maison des Murdaugh, visiblement renversé par un chauffard.

La police avait expliqué avoir pris cette décision après avoir reçu des informations dans le cadre de son enquête sur les meurtres de Maggie et Paul Murdaugh, sans donner plus de détails.

Ce double meurtre reste pour sa part non élucidé.

Soupçons de complaisance

L’héritage familial de M. Murdaugh, dont le père, le grand-père et l’arrière-grand-père ont occupé des postes de procureur pendant 87 ans, a alimenté les soupçons sur une possible complaisance des forces de l’ordre dans le dossier.

La presse rappelle par ailleurs que Paul Murdaugh avait eu un accident de bateau en 2019, au cours duquel une jeune femme avait trouvé la mort. Il avait été inculpé pour «conduite de bateau en état d’ivresse ayant entraîné la mort», mais aucun procès n’a jamais été planifié. Son décès a mis un terme à la procédure.

(AFP)

Ton opinion