Actualisé 16.11.2013 à 13:08

Nucléaire iranienLavrov voit de «très bonne chance» d'accord

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré samedi que les négociations sur le nucléaire iranien avaient permis d'éliminer les domaines fondamentaux de désaccord, ouvrant une chance réelle de parvenir à un accord la semaine prochaine.

«Notre impression générale est qu'il y a une très bonne chance qu'il ne faut pas rater», a déclaré M. Lavrov dans une interview à la télévision russe TVT, cité par l'agence de presse Interfax. «Maintenant, il n'y a plus de désaccords fondamentaux sur les questions pratiques qui doivent être résolus».

Tout ce qu'il faut maintenant c'est de «transposer correctement en langage diplomatique l'accord que nous avons obtenu». Il a mis en garde cependant contre l'ajout de conditions supplémentaires pour l'Iran quand les négociations sur son programme nucléaire vont reprendre mercredi prochain à Genève.

«Il ne faudrait pas soumettre quelques ajouts artificiels qui ne contribuent pas à résoudre la tâche principale et qui ne changeront rien», a ajouté M. Lavrov. Des médias et des responsables iraniens ont accusé la France d'avoir fait échouer les négociations de Genève par son intransigeance à la dernière minute, en demandant à l'Iran la garantie qu'il renonce définitivement à son programme nucléaire militaire. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!