Actualisé 14.03.2009 à 18:33

ChansonsLe 11e festival Voix de fête attire 13 000 adeptes

Le 11e festival de chanson «Voix de fête» à Genève, qui prend fin dimanche, aura drainé plus de 10 000 spectateurs.

Près de 3000 personnes ont aussi fréquenté les «Bars en fête», le programme «off» qui s'est déroulé dans sept bars de Genève et de Carouge.

«Toutes les salles ont fait le plein presque chaque soir», se sont réjouis samedi les organisateurs Roland Le Blévennec et Patrick Merz en dressant un premier bilan d'une édition «très réussie». Les têtes d'affiche comme Thomas Fersen, les Ogres de Barback et la Rue Kétanou ont attiré la grande foule au Palladium.

Mais les concerts des artistes moins connus au Chat Noir, au Casino Théâtre ou dans les «Bars en fête» ont aussi remporté un beau succès. «Les horaires étaient bien combinés, les festivaliers sont passés d'un endroit à l'autre», constate Roland Le Blévennec. «Pantin Pantine», le premier spectacle pour enfants donné dans le cadre du festival, a également affiché complet.

Soirées DJs à la peine

«C'est la première fois qu'on ressent une telle émulation», complète Patrick Merz. Le festival est devenu un vrai rendez-vous de la chanson, qui permet les échanges et les rencontres entre artistes, public et professionnels du spectacle venus de plusieurs pays francophones.

Les «Bars en fête», qui en sont à leur troisième édition, jouent pleinement leur rôle. Ces concerts gratuits, organisés par l'association Catalyse, donnent l'occasion à des découvertes de se produire dans un esprit festif. La formule sera reconduite et peut- être même encore élargie l'an prochain.

Les soirées DJs qui ont suivi les concerts au Palladium ont en revanche un peu moins bien fonctionné que prévu. Introduites l'an dernier, elles ne sont pas encore bien ancrées dans la tradition du festival. «Il faudra quelques noms porteurs l'an prochain pour faire parler de ces soirées», estime M. Merz.

Costume de scène oublié

Parmi les petites péripéties, la soirée du vendredi 13 n'a pas porté bonheur aux organisateurs. Ils ont dû déplorer l'annulation du concert du Genevois Jean Bart pour cause de maladie. Un petit couac a aussi privé Arthur H de son costume de scène, oublié au pressing, mais le chanteur français a quand même accepté de se produire.

Le festival devrait s'achever sur un bilan financier équilibré. La prochaine édition, qui se tiendra probablement autour des mêmes salles, aura lieu du 4 au 14 mars 2010. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!