Présidentielle en Irlande: Le 1er candidat ouvertement gay renonce
Actualisé

Présidentielle en IrlandeLe 1er candidat ouvertement gay renonce

Le sénateur David Norris, premier candidat ouvertement gay à la présidentielle irlandaise, a annoncé mardi qu'il renonçait à se présenter à l'élection.

David Norris a annoncé sa décision après avoir été mis en cause dans une affaire de viol sur mineur impliquant son ex-compagnon.

Il a été révélé la semaine dernière que David Norris avait écrit aux autorités israéliennes afin de demander la clémence de la justice envers son ex-compagnon Ezra Yitzhak, accusé du viol d'un jeune Palestinien de 15 ans en 1992. Ezra Yitzhak avait plaidé coupable et avait été condamné en 1997.

Dans ce courrier avec papier à en-tête du parlement irlandais, David Norris affirmait que son ex-partenaire était quelqu'un de bien et qu'il avait eu tort de plaider coupable.

Mais dans une déclaration faite à l'extérieur de son domicile mardi, M. Norris a qualifié le comportement d'Ezra Yitzhak d'«honteux». Cette affaire «menace de contaminer d'autres de mes proches, dans ma vie politique et personnelle», a-t-il déclaré.

«Il est essentiel que j'agisse maintenant pour stopper cet engrenage. Je ne regrette pas d'avoir soutenu et demandé la clémence pour un ami, mais je regrette d'avoir donné l'impression de ne pas ressentir assez de compassion pour la victime», a-t-il ajouté.

David Norris avait encore besoin du soutien de cinq parlementaires pour pouvoir se présenter mais depuis ces révélations trois députés ont retiré leur patronage, réduisant à néant ses chances d'accéder à la nomination. L'élection présidentielle irlandaise aura lieu le 27 octobre prochain.

(ats)

Ton opinion