Actualisé 24.03.2015 à 13:08

Suisse romande

Le 4X4, appât des gardes-frontières pour recruter

Les douaniers cherchent à engager des dizaines de jeunes gens. Ils lancent une opération consistant à traquer un SUV à travers les cantons francophones.

de
jef
Le nouveau commandant des gardes-frontière genevois, Olivier Botteron, devant le 4X4 customisé qu'il s'agira de repérer dès le 1er avril sur les routes de Suisse romande.

Le nouveau commandant des gardes-frontière genevois, Olivier Botteron, devant le 4X4 customisé qu'il s'agira de repérer dès le 1er avril sur les routes de Suisse romande.

Repérer et photographier un véhicule unique sillonnant la Suisse romande. Voici le concept de la nouvelle campagne de recrutement des gardes-frontières, «Avez-vous l'œil?», qui démarre le 1er avril. L'engin, un 4X4 BMW spécialement customisé pour l'occasion, a pour but d'attirer le regard sans sombrer dans le clinquant. «Nous avons cherché à rendre ce véhicule attractif, afin de nous adresser principalement aux garçons, alors que notre précédente campagne, mettant en scène la chienne Daïka, parlait surtout aux filles», explique Michel Bachar, porte-parole.

«Une aiguille dans une botte de foin»

L'idée est simple. Les badauds aperçoivent la voiture, réalisent un cliché, et l'envoient à une radio locale. Par la suite, un tirage au sort régulier récompense certains photographes. «Nous avons envisagé de faire tourner plusieurs 4X4, détaille Michel Bachar, puis nous avons décidé de nous limiter à un seul. L'important, pour les gardes-frontière, est justement d'avoir l'œil. Il ne fallait pas rendre l'exercice trop facile. Repérer ce véhicule s'apparente à notre réalité professionnelle: nous cherchons une aiguille dans une botte de foin.»

Plus de cinquante candidats recherchés

Les gardes-frontière, qui tiendront en outre régulièrement des stands dans diverses localités et lieux de passage des jeunes, espèrent ratisser large. «Nous cherchons à engager 54 personnes pour notre école d'ici janvier 2016», chiffre Olivier Botteron, le nouveau commandant, depuis le 1er février, des gardes-frontière genevois.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!