Actualisé 11.03.2013 à 10:59

Iran

Le baiser du président choque les intégristes

Vendredi, Mahmoud Ahmadinejad assistait aux obsèques du président vénézuélien Hugo Chavez. Son geste d'affection vis-à-vis de la mère du défunt n'a pas plu à certains responsables.

de
dmz
La photo qui fait tant parler.

La photo qui fait tant parler.

Le président iranien était parmi les 32 chefs d'Etat et de gouvernement présents vendredi dernier pour rendre un dernier hommage au «Comandante». Emu par la tristesse d'Elena Frias, la mère d'Hugo Chavez, Mahmoud Ahmadinejad a pris ses mains et appuyé son visage contre le sien.

Cette «proximité» a été jugée déplacée par certains responsables du pays, qui auraient préféré le voir s'incliner, comme le veut la tradition, relate le site Huffington Post. Dans une déclaration relayée par la BBC, le parlementaire Mohammed Dehghan a estimé «qu'un tel comportement n'est pas digne de la part d'un haut fonctionnaire iranien». Un autre député a, lui, clamé que «le président avait «perdu le contrôle» lors des funérailles d'Hugo Chavez», selon le site d'information.

Mahmoud Ahmadinejad n'a pas réagi à la polémique. Un des accompagnants lors de son voyage au Venezuela a toutefois précisé que le chef d'Etat n'avait «pas embrassé» Mme Frias.

Jour de deuil critiqué

Le «Huffington Post» explique dans le même article que la décision du président iranien de décréter un jour de deuil national après le décès d'Hugo Chavez a été fortement critiquée par l'ayatollah Ali Khamenei. Le guide religieux est semble-t-il régulièrement en conflit avec les idées de Mahmoud Ahmadinejad. A noter que l'élection du successeur de l'actuel président iranien sera désigné par les urnes le 14 avril prochain.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!