Actualisé 25.10.2010 à 07:46

Elections jurassiennesLe ballotage est général dimanche

La socialiste Elisabeth Baume-Schneider arrive largement en tête lors des élections jurassiennes. Un second tour devra départager les candidats.

Le 1er tour de l'élection au Gouvernement jurassien a débouché dimanche sur un ballottage général. Les cinq ministres sortants terminent en tête. La surprise n'est pas venue de l'UDC Dominique Baettig mais du candidat socialiste Michel Thentz.

La ministre socialiste Elisabeth Baume-Schneider a fait toute la course en tête et recueille 49,2% des suffrages, soit 13'062 voix. Elle manque la majorité absolue de 211 suffrages. «J'ai gagné en crédibilité» a déclaré la gagnante du jour. La participation au scrutin a atteint 50,1% contre 51,9% en 2006.

Le ministre chrétien-social indépendant Laurent Schaffter arrive en 2e position avec 37,1% des suffrages. Il estime que la composition actuelle du gouvernement, 2 PDC, 1 PS, 1 PLR et 1 PCSI, a fait ses preuves et donné de bons résultats.

Attaqué par la gauche pour son bilan à la tête de l'économie, le libéral-radical Michel Probst termine à la 3e place avec 35,6% des suffrages. «Les Jurassiens m'ont soutenu» même si «mon travail n'a pas toujours plu à tout le monde», a-t-il déclaré.

Poids des «affaires»

Les ministres PDC terminent en 4e et 5e place. Philippe Receveur obtient 34,8% des suffrages et Charles Juillard ferme la marche de ce quintette (31,8%). Un résultat très décevant pour M. Juillard qui occupe de peu ce 5e rang.

Le ministre des finances a sans doute été sanctionné par les «affaires» qui secouent le canton, notamment le malaise au sein de la police qu'il dirige. Comme le commandant Henri-Joseph Theubet, actuellement suspendu de son poste, Charles Juillard appartient au PDC.

«Je m'attendais à subir un vote sanction car la campagne a surtout tourné autour des affaires dont on a voulu me faire porter le chapeau seul», a expliqué le ministre. Charles Juillard se dit d'autant plus déçu qu'il juge bon son bilan à la tête des finances.

Surprise socialiste

La surprise est le score du colistier d'Elisabeth Baume- Schneider, le président de la section cantonale du PS, Michel Thentz. Il n'est devancé par Charles Juillard que par 291 suffrages. Le PS conserve ses chances de reconquérir le 2e siège perdu en 2006 au profit du PLR. Il refuse de dire à quel candidat de droite il va s'attaquer.

Le candidat de la gauche alternative Christophe Schaffter Macquat, au 7e rang avec 17,9% des suffrages, a déjà appelé à voter pour les socialistes au 2e tour le 14 novembre. Le candidat des Verts Hubert Godat, qui se classe 8e, pourrait aussi se retirer pour soutenir les socialistes.

UDC derrière

L'UDC n'a pas réussi à créer la surprise. Le conseiller national Dominique Baettig n'a pas bousculé l'échiquier politique jurassien. Il termine à la 11e place avec 15,5% des suffrages, devant le cinquième candidat PDC et un sans-parti.

Le vote sanction à l'égard du PDC ne lui a donc pas profité autant qu'il le souhaitait. Dominique Baettig estime avoir été la victime de la «classe politique des petits copains» qui l'a présenté comme un «épouvantail». L'UDC enregistre cependant une progression de plus de 5% par rapport à l'élection de 2006.

Elections au parlement

Aux élections pour le Parlement, les Verts ont décroché leur 1er siège dans le district des Franches-Montagnes au détriment du PLR qui ne dispose plus que d'un élu. Le statu quo prévaut pour le PS (3 sièges), le PDC (3 sièges) et le PCSI (2 sièges).

Dans le district de Delémont, le PS a remporté 8 sièges, le PDC 7 sièges, viennent ensuite le PCSI (4 sièges), l'UDC (3 sièges), le CS- POP (3 sièges), le PLR (2 sièges) et les Verts (2 sièges). Les résultats du district de Porrentruy pour la prochaine législature de cinq ans ne sont pas encore connus. En tout, le Parlement jurassien compte 60 sièges.

Retour de Pierre Kohler

Le maire PDC de Delémont Pierre Kohler fait un retour fracassant au Parlement jurassien. Ancien ministre et ancien conseiller national, Pierre Kohler a obtenu 4657 suffrages, devançant de plus de 1000 suffrages le 2e élu du PDC dans le district de Delémont.

Le politicien estime qu'en siégeant au législatif il pourra mieux défendre les projets dans sa ville, en particulier l'implantation d'un parc éolien. Pierre Kohler a déjà siégé au parlement de 1987 à 1993. L'ancien maire de Delémont, le socialiste Gilles Froidevaux, fait aussi son retour au sein du législatif. (ats)

Les Verts gagnent un siège

Aux élections pour le Parlement jurassien, le PLR a perdu dimanche un siège au profit des Verts dans le district des Franches-Montagnes. Les deux partis auront donc au cours de la prochaine législature un député chacun de cette région.

Les autres formations se maintiennent: 3 sièges pour le PDC, 3 pour le PS, 2 pour le PCSI. Les résultats des deux autres disctricts, Delémont (32 sièges) et Porrentruy (18 sièges), ne sont pas encore connus. /ats

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!