Actualisé 25.03.2008 à 22:07

Le baptême d'un musulman crée la polémique

Le Vatican veut calmer les esprits après la polémique suscitée par le baptême samedi d'un journaliste italien d'origine musulmane.

Ce n'était pas un geste «hostile» envers l'islam, a affirmé mardi l'Osservatore Romano, le quotidien du Vatican.

Le baptême surprise de Magdi Allam par Benoît XVI samedi, lors de la veillée pascale, est vivement critiqué par la communauté musulmane. Cette dernière dénonce le caractère médiatique de la conversion au catholicisme du journaliste d'origine égyptienne.

Le Vatican ne l'avait révélée que moins d'une demi-heure avant la cérémonie dans la basilique Saint-Pierre de Rome, retransmise à travers le monde.

«Il n'y a aucune intention hostile contre une religion aussi importante que l'islam», écrit Gian Maria Vian, rédacteur en chef du journal. «Depuis des décennies maintenant, l'Eglise catholique a montré sa volonté de dialoguer avec le monde musulman, malgré des centaines de difficultés et d'obstacles».

«Les obstacles et les difficultés ne doivent pas éclipser ce que nous avons en commun et tout ce que nous réserve l'avenir», pouvait-on lire dans l'éditorial de L'Osservatore Romano. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!