Actualisé

Ligue des championsLe Barça et l'Inter pour lancer leur saison européenne

Les meilleures équipes européennes se retrouvent mardi et mercredi soir sur le lucratif terrain de la Ligue des champions. Tour d'horizon des confrontations des groupes E, F, G et H.

GROUPE E

Mardi

Debrecen - Lyon 20h45

Firoentina - Liverpool 20h45

1. Liverpool 1 1 0 0 1-0 3

2. Lyon 1 1 0 0 1-0 3

3. Debrecen 1 0 0 1 0-1 0

4. Fiorentina 1 0 0 1 0-1 0

Porté par une succession de victoires et toujours invaincu cette saison, Lyon connaît néanmoins des problèmes d'effectif (forfaits de Lisandro et Bastos en attaque). Face aux Hongrois de Debrecen, l'OL doit engranger des points avant de se rendre à Liverpool pour un deuxième match à l'extérieur de suite.

Les Reds, justement, sont en grande forme (6-1 contre Hull, triplé de Torres et 6e victoire consécutive toutes compétitions confondues) et voudront frapper un grand coup à Florence, malgré les absences de Mascherano (malade) et Benayoun (blessé). Si la Viola ne s'est jamais inclinée chez elle face à un club anglais sur la scène européenne, elle ne s'y est plus imposée en phase de poules de C1 depuis mars 2000...

GROUPE F

Mardi

Barcelone - Dynamo Kiev 20h45

Rubin Kazan - Inter Milan 18h30

1. Dynamo Kiev 1 1 0 0 3-1 3

2. Inter Milan 1 0 1 0 0-0 1

3. Barcelone 1 0 1 0 0-0 1

4. Rubin Kazan 1 0 0 1 1-3 0

Flamboyant en Espagne (cinq victoires en cinq matches et 16 buts marqués), le Barça a l'occasion de montrer contre le Dynamo Kiev, en tant que tenant du titre, qu'il faudra compter avec lui. Ibrahimovic et Messi sont prêts, alors que Henry est incertain (adducteurs). Mais attention au Dynamo: la dernière confrontation kiévo-barcelonaise, en phase de poules 1997, avait tourné à l'avantage des Ukrainiens, vainqueurs 4-0 au Camp Nou avec un triplé de Shevchenko ! Le Ballon d'or 2004 est d'ailleurs revenu à Kiev cet été mais s'est blessé au visage vendredi en Championnat.

L'Inter a connu son premier revers de la saison samedi en Serie A (1-0 chez la Sampdoria de Gênes) et Jose Mourinho ne badine pas avec la défaite. Ses Nerazzurri s'en remettront à l'efficace tandem Eto'o-Milito pour tenter de dominer une équipe de Kazan toujours leader du championnat russe mais défaite à domicile vendredi (1-2 contre Perm). C'est la première fois que le Tatarstan accueille un match de Ligue des champions.

GROUPE G

Mardi

Glasgow Rangers - FC Séville 20h45

Unirea Urziceni - Stuttgart 20h45

1. FC Séville 1 1 0 0 2-0 3

2. Stuttgart 1 0 1 0 1-1 1

3. Gl. Rangers 1 0 1 0 1-1 1

4. Un. Urziceni 1 0 0 1 0-2 0

Le match des défenses ? Les Rangers restent invaincus depuis 20 matches (toutes compétitions confondues) mais également sur trois 0-0 en Championnat. Au moins encaissent-ils peu de buts, comme le FC Séville qui, lui, en marque en revanche en rafale: il vient d'enchaîner quatre victoires en Liga avec une moyenne de trois buts par match.

Stuttgart (Magnin incertain), auteur d'un début de saison moyen et vainqueur à Francfort, s'est réveillé après quatre matches sans victoire. Urziceni de son côté poursuit sa course en tête de son championnat et compte bien réussir ses débuts en C1 à domicile, fût- ce à Bucarest faute de stade aux normes.

GROUPE H

Mardi

Arsenal - Olympiakos Le Pirée 20h45

Alkmaar - Standard de Liège 20h45

1. Arsenal 1 1 0 0 3-2 3

2. Ol.Le Pirée 1 1 0 0 1-0 3

3. Stand.Liège 1 0 0 1 2-3 0

4. Alkmaar 1 0 0 1 0-1 0

Arsène Wenger dispose à nouveau de ses joyaux offensifs (Arshavin, Walcott) et n'a pas droit à l'erreur face à l'Olympiakos de Zico. Les Gunners doivent éviter une entame catastrophique comme à Liège (ils étaient menés 2-0 au bout de cinq minutes avant de l'emporter 3-2) et distancer leur rival pour la tête du groupe. Ils seront privés notamment de Denilson et Bendtner, tout comme bien évidemment de Johan Djourou, indisponible jusqu'en 2010. Senderos ne sera certainement pas convoqué.

L'autre match oppose deux équipes défaites d'entrée. L'AZ Alkmaar, qui reçoit pour la première fois en phase de groupes de C1, est à l'aise dans son stade: en 33 matches européens, il ne s'y est incliné qu'une fois. Toujours invaincu en championnat belge, le Standard de Liège voudra lui aussi signer sa première victoire dans la compétition.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!