Foot - Liga: Le Barça remporte la Liga
Actualisé

Foot - LigaLe Barça remporte la Liga

Dépossédé du sceptre la saison passée par l'Atletico Madrid, le FC Barcelone a repris place sur le trône d'Espagne.

Les Catalans ont conquis leur 23e titre de champion en battant justement los Colchoneros (1-0), lors de l'avant-dernière journée de Liga, sur un but de l'immense Lionel Messi.

Comme un symbole, Messi a surgi alors que, sur la pelouse de l'Espanyol, Cristiano Ronaldo, en ouvrant le score, avait virtuellement ramené le Real Madrid à deux longueurs de Barcelone (victoire finale 4-1, triplé de CR7).

Pour sa première année sur le banc blaugrana, Luis Enrique a donc réussi là où son prédécesseur Tata Martino avait échoué: mettre au pas les Madrilènes, qu'ils soient Rojiblancos ou Merengue. Le Real ne possède désormais "plus que" neuf titres de plus que le Barça, lequel n'a laissé filer que quatre fois le championnat depuis 2005.

Comme toujours durant ce laps de temps, ce triomphe porte la marque de Messi, auteur de... 41 réalisations en championnat cette saison. Mais aussi celle de Luis Enrique, qui a su créer les conditions nécessaires à l'épanouissement de sa Puce aux côtés de Neymar et du nouvel arrivé, Luis Suarez. A elle seule, la déjà mythique ligne «MSN» a inscrit 79 des 108 buts marqués par le Barça en Liga (73%)!

Objectif suivant

Le club blaugrana peut désormais se concentrer sur son autre grand objectif, la finale de la Ligue des champions, le 6 juin contre la Juventus. Mais avant le choc de l'Olympiastadion berlinois, les Catalans auront l'occasion d'ajouter un deuxième trophée à leur palmarès cette saison, la Coupe du Roi (finale le 30 mai contre Bilbao).

En dépit des exploits sportifs, le club a néanmoins traversé plusieurs graves crises ces derniers mois. Paradoxal pour une équipe qui survole tant les débats. Interdit de transferts l'été prochain en raison de malversations durant des transactions qui concernaient des joueurs mineurs, son ancien président Sandro Rosell accusé de fraude fiscale dans le cadre du transfert de Neymar et donc poussé à la démission, le successeur de Rosell, Josep Maria Bartomeu, jugé illégitime par d'influents socios assoiffés de pouvoir et donc contraint d'annoncer des élections anticipées pour juin prochain: le Barça doit éteindre plusieurs incendies qui ravagent ses coulisses.

Ton opinion