Actualisé 24.01.2011 à 21:00

Chute du prix du pétroleLe baril chute sous 88 dollars à New York

Les prix du pétrole ont fini en recul pour la cinquième séance de suite lundi à New York, alors que les intervenants spéculaient sur une augmentation de la production des pays exportateurs.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en mars a terminé à 87,87 dollars, en recul de 1,24 dollar par rapport à vendredi.

Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a déclaré que les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pourraient augmenter leur production cette année, «afin de faire face à une demande mondiale en hausse».

Le ministre, dont le pays est le premier exportateur mondial de brut, «prévoit une forte demande: c'est un signal fort que l'Arabie Saoudite est peu inquiète de l'augmentation de l'offre», ont réagi les analystes de JPMorgan.

Plus de pétrole sur le marché

«Certaines informations indiquent que l'Arabie Saoudite augmente déjà sa production depuis janvier 2010, selon certains depuis juin, selon d'autres décembre. Dans tous les cas, il semble que plus de pétrole arrive sur le marché, ce qui va réduire le déficit d'offre et va réduire les prix», ont-ils poursuivi.

Les cours «cassent des niveaux techniques importants autour de 88 dollars», a commenté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind-Waldock. «On est dans une période de l'année où le marché commence à baisser, on adopte une attitude d'attente». (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!